Tchad : Le CERF alloue environ 11 millions de dollars pour les urgences sous-financées au Tchad (10 mai 2019)

(N'djamena, le 10 mai 2019): Le Sous-secrétaire général des Nations Unies chargé des affaires humanitaire et Coordonnateur des secours d’urgence, M. Mark Lowcock a validé l’octroi au Tchad de 11 millions de dollars américains du Fonds central de réponses d’urgence (CERF). Cette enveloppe vise à répondre aux besoins humanitaires sousfinancées des réfugiés, des populations hôtes au sud, à l’est ainsi que des personnes affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans la bande sahélienne du pays d’ici à la fin de l’année.

Le Tchad accueille plus de 460 000 réfugiés dont plus de 340 000 Soudanais à l’est et 105 000 Centrafricains au sud sont concernés par cette enveloppe. Ces personnes avaient fui leurs pays respectifs à cause des violences, pour se réfugier au Tchad. Il faut ajouter à ces bénéficiaires de l’assistance les communautés hôtes (près de 706 000 personnes) qui ont partagé leurs ressources avec ces réfugiés et plus de 206 000 personnes souffrant d’insécurité alimentaire (phases 2 à 5 du Cadre harmonisé de mars) dans la province du Wadi Fira. Cette enveloppe permettra également de renforcer l’accès aux services essentiels pour les femmes et filles victimes de violences sexuelles basées sur le genre.

En 2018, la communauté humanitaire en appui au Gouvernement du Tchad, avait estimé que 4,9 millions de personnes (près d’une personne sur trois), avait besoin d’assistance humanitaire parmi lesquelles, 2,1 million de personnes les plus vulnérables étaient ciblées. Cependant, des 544 millions de dollars requis pour répondre aux besoins de ces personnes, seulement 287 millions ont été reçus, soit 52,7%.

Le Cordonnateur Humanitaire au Tchad, M. Stephen Tull, s’est réjoui de l’octroi de cette enveloppe avant d’encourager les récipiendaires à atteindre les objectifs fixés à travers chaque projet. « Ces fonds arrivent au bon moment alors que le Plan de réponse humanitaire (HRP) est financé à moins de 10 pour cent. Il est rassurant de constater que le CERF continue de soutenir fermement le travail difficile de la communauté humanitaire au Tchad. Et bien sûr, nous devons continuer à fournir l'assistance comme prévu et à rendre compte avec diligence des résultats et de l'impact dans le temps, afin de conserver cet appui », a-t-il déclaré.

Neuf projets bénéficient de l'allocation du CERF et aideront à fournir une assistance multisectorielle aux réfugiés et populations hôtes (environ 78% des fonds), apporter une réponse en sécurité alimentaire, santé et nutrition (6,3%) et en protection (6,3%). Quelque 9,1 pour cent des fonds seront également alloués aux services humanitaires aériens (UNHAS) pour maintenir l'accès humanitaire au sud du Tchad. Les organisations bénéficiaires des Nations Unies sont le HautCommissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), et l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils travailleront avec des partenaires d'exécution parmi les ONG et les services de l'Etat pour réaliser les différents projets qui courent jusqu’à la fin de l’année.

Note aux éditeurs : Mis en place par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2006, le CERF est un mécanisme de financement humanitaire géré par OCHA, qui permet une réponse plus rapide et efficace aux besoins vitaux des populations touchées par des catastrophes naturelles, des conflits armés, ou des crises sous financées.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Mme Belinda Holdsworth, Cheffe de Bureau, OCHA, holdsworth@un.org, +235 68 85 10 04 Mme

Naomi Frerotte, Chargée d’Information Publique, OCHA, frerotte@un.org, +235 66 90 16 33 M.

Augustin Zusanné, Analyste à l’Information Publique, OCHA, zusanne@un.org, +235 63 90 09 13

Les communiqués d’OCHA sont disponibles sur www.unocha.org/tchad ou www.reliefweb.int/country/tcd

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.