Chad

Tchad : la Banque africaine de développement fait un don de plus de 13 millions de dollars pour développer la microfinance et soutenir l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, lundi à Abidjan, un don de 13,6 millions de dollars américains au Tchad pour contribuer au financement de la Phase I du Projet d’appui au développement de la microfinance en soutien à l’entreprenariat des femmes et des jeunes.

Le financement du projet est issu du pilier 1 de la Facilité d’appui à la transition, mécanisme de financement créé en 2008 pour compléter les ressources allouées aux États fragiles et en situation de conflit. Le programme, dont l’exécution est prévue jusqu’en 2026, bénéficiera également des contributions de l’initiative AFAWA pour favoriser l'accès des femmes au financement en Afrique et de la Facilité pour l'inclusion financière numérique en Afrique (ADFI), qui apporteront, chacune, 699 000 de dollars. Le gouvernement tchadien apportera la même contribution.

L’objectif du projet, conçu selon une approche programmatique en plusieurs phases, est de faciliter l’accès des populations vulnérables à des services financiers et non financiers innovants et sécurisés, y compris numériques, pour favoriser l’autonomisation économique des femmes et des jeunes. Le projet est structuré autour de trois composantes complémentaires : améliorer l’offre de services de microfinance et développer la finance digitale ; améliorer la demande de services financiers des femmes et des jeunes pour le renforcement de l’écosystème entrepreneurial en milieu rural ; et appuyer la gestion du projet.

« L’analyse de la situation du Tchad montre, entre autres, des difficultés d’accès aux services financiers, qui sont plus marquées pour les femmes et les jeunes, et freinent le développement de l’entreprenariat, tout en contribuant à l’augmentation du taux de chômage des jeunes, a souligné Martha Phiri, la directrice du Département capital humain, jeunesse et développement des compétences de la Banque africaine de développement. Le projet contribuera à résoudre durablement cette situation. »

Selon le responsable-pays de la Banque africaine de développement au Tchad, Ali Lamine Zeine, « le projet aura un impact considérable au Tchad car il est basé sur une approche innovante et originale qui implique également le secteur privé. »

Au 30 novembre 2021, le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement au Tchad comprenait 34 opérations, dont 11 sur le portefeuille national et 23 sur le portefeuille régional, pour un total d’engagements de 458 millions de dollars.

Contact:

Contact médias :
Alphonso VAN MARSH I responsable principal du contenu numérique et des événements I Banque africaine de développement I courriel : a.vanmarsh@afdb.org(le lien envoie un courriel)

Contact technique :
Taibatou SIDIBÉ I économiste du travail I Banque africaine de développement I Courriel : T.A.SIDIBE@AFDB.ORG