Chad

Tchad : Key Message Update, Janvier 2017 : Les rendements de contresaison sont compromis par les températures atypiques

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les rendements de contresaison sont compromis par les températures atypiques

Key Messages

  • La situation alimentaire des ménages du Lac continue à se détériorer à cause de la pression des déplacés sur les stocks alimentaires des populations hôtes. Cette détérioration s’explique par la limitation des sources de revenus, la baisse du coût de la main d’œuvre agricole et la hausse du prix de maïs. A cet effet, cette zone se trouve actuellement en Stress (Phase 2 de l’IPC) mais se détériora en Crise (Phase 3 de l’IPC) de février à mai 2017.

  • La situation alimentaire dans les zones de BEG et Wadi Fira qui ont connu de baisses de production modérées (-6 à -11%) commence à se détériorer à cause de niveau de stocks alimentaires des ménages qui est en deçà des besoins. Par conséquent, cette situation conduirait à une insécurité alimentaire de Stress (Phase 2 de l’IPC) à partir de février 2017.

  • Les flux commerciaux avec la Libye continuent à se contracter à cause de la fermeture de la frontière par les autorités depuis le 5 janvier 2017 pour mesure de sécurité. Les exportations des camelins, bovins et ovins sont à un niveau très bas et y resteront jusqu’à mai 2017 au moins. Par conséquent, les prix des denrées alimentaires importés dans la bande sahélienne pourraient augmenter.

  • La production de contresaison dans la région du Guera, une partie du Salamat et le Batha Est, a subi des assèchements dus aux températures très hautes en période d’épiaison/formation des grains. Cela a eu un impact négatif sur le rendement et par conséquent la production. Les rendements sont ramenés en baisse autour de 750 kg/ha maximum au lieu de 1100 kg en période de campagne moyenne. Ceci conduira à un épuisement des stocks plus précoce que normal.