Chad + 2 more

Tchad : Impact de la crise nigériane dans la région du Lac Rapport de Situation n° 27 (16/11/2017)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Faits saillants

  • La situation sécuritaire reste fragile dans les zones frontalières de Kaiga Kindjiria et Tchoukoutalia. L’accès humanitaire y reste limité.

  • La reprise des activités de l’OIM a permis de mettre à jour les chiffres de déplacements dans la région, avec un total de 123 204 personnes déplacées estimées dans près de 200 localités évaluées et 51 000 déplacés internes retournés dans leurs villages d’origine.

  • L’enquête SMART 2017 souligne une détérioration de la situation nutritionnelle dans la région du Lac, avec 18,1% de malnutrition aigüe globale dont 3,4% de malnutrition aigüe sévère.

  • Les incidents de protection et les violences basées sur le genre continuent d’augmenter.

Aperçu de la situation

La situation sécuritaire reste fragile, avec quelques incidents rapportés dans les zones frontalières de Kaiga Kindjiria, Tchoukoutalia et Ngouboua. Ainsi, une dizaine d’attaques contre des civils ont été rapportées chaque mois en juillet, août, septembre et octobre, causant la mort et l’enlèvement de civils ainsi que le pillage de vivres et bétail. Ces incidents dans des villages seraient commis par des éléments armés s’attaquant à des populations civiles pour s’approvisionner

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.