Chad

Tchad: Des prix plus élevés mais de moins en moins d’aide : comment les communautés vivent la COVID-19 (Mai 2021)

Format
Analysis
Sources
Posted
Originally published

Attachments

Introduction

Depuis le début de la pandémie COVID-19, le Tchad a enregistré un nombre de cas relativement bas. Dans les provinces couvertes par les enquêtes de perception de Ground Truth Solutions, on dénombre depuis le début de la pandémie 299 cas au Moyen Chari, 184 au Logone Oriental, 89 au Wadi Fira, 53 au Lac et 22 au Ouaddaï.1 En mars 2020, le gouvernement tchadien a mis en place un Plan National de Contingence pour la Préparation et la Riposte au Coronavirus, ainsi que des diverses restrictions.2 Celles-ci se sont progressivement relâchées au cours de l’année.

Les opérations humanitaires ont dû s’adapter aux nouveaux besoins sanitaires et au nombre croissant de personnes déplacées, tout en respectant les restrictions gouvernementales. En effet, le Plan de Réponse Humanitaire (PRH) révisé de 2020 dénombre 76 543 personnes déplacées dans le besoin de plus que lors de la publication du premier PRH,3 mais les mesures gouvernementales ont gravement affecté la distribution de l’aide de l’assistance humanitaire, en particulier dans les secteurs de la santé, de l’alimentation, de l’éducation et de l’eau, l’assainissement et l’hygiène (EAH).4 Étant donné que les communautés au Tchad vivent dans un contexte humanitaire déjà difficile caractérisé par une importante insécurité alimentaire, un risque continu d’attaques terroristes de la part de Boko Haram, les crises dans les pays voisins (en particulier la République Centrafricaine et le Soudan) ainsi que des aléas climatiques toujours plus fréquents, la réduction de l’assistance a empêché de nombreuses personnes de répondre à leurs besoins fondamentaux ou d’accéder à l’information sur l’aide humanitaire.

Dans ce contexte, il reste essentiel de metter en avant les voix des personnes affectées et de remettre les communautés affectées au cœur de la réponse à cette crise complexe. Ground Truth Solutions – en partenariat avec l’Alliance de la Norme Humanitaire Fondamentale de Qualité et de Redevabilité (CHS) et grâce à un financement de l’Agence Suédoise de Coopération Internationale au Développement (SIDA) – recueille les points de vue des personnes affectées par la crise pour aider les acteurs humanitaires à placer les opinions des personnes affectées au centre de leurs processus de prise de décision, contribuant ainsi à une mise en œuvre plus efficace de la réponse humanitiare. Le présent rapport analyse les perceptions des personnes affectées (Lac, Logone Oriental, Ouaddaï, Moyen Chari et Wadi Fira) sur l’impact de la COVID-19 sur leurs vies ainsi que les perceptions du personnel humanitaire sur la réponse à la pandémie.

Ground Truth Solutions
added project to body as per case 50068