Chad + 1 more

Tchad Bulletin Humanitaire N° 02 | mars 2016

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

FAITS SAILLANTS

  • Le Plan de Réponse Humanitaire (HRP) 2016 (en cours de révision) cible 1,8 million de personnes dans un besoin urgent d’assistance, avec une enveloppe de US$ 566 millions.

  • Plus de dix ans après la crise du Darfour et ses répercussions au Tchad, la situation humanitaire reste marquée par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que des défis de développement.

  • Des besoins humanitaires persistent sur tous les sites de retournés tchadiens de la RCA, en matière d’abris, d’eau hygiène et assainissement, de santé, de nutrition, de protection et d’éducation.

Le plan de réponse humanitaire en cours de révision

Des besoins humanitaires en évolution dans un contexte dynamique

Dans son Plan de Réponse Humanitaire (HRP) 2016 validé en décembre dernier, la communauté humanitaire avait estimé que plus de 2,3 millions de personnes vulnérables auraient besoin d’assistance au Tchad au cours de l’année. Cependant le dynamisme de la situation, marquée par des crises multiples, pousse aujourd’hui la communauté humanitaire à réévaluer les besoins pour mettre à jour ce plan de réponse.

En effet, la situation alimentaire s’est dégradée, selon les données révisées du Cadre Harmonisé de mars 2016. Aujourd’hui 3,7 millions de personnes sont en insécurité alimentaire, contre 3,4 selon les estimations initiales du HRP. Parmi elles, plus d’un million sont en insécurité alimentaire sévère, soit une augmentation de 389 000 personnes. De plus, la malnutrition sévère s’est également aggravée, avec 17 000 enfants nouvellement en situation de malnutrition aigüe sévère pour un total de 193 000 enfants de 6 à 59 mois affectés.

On note aussi une évolution de la situation des mouvements de population. Le nombre de déplacés internes dans la région du Lac est en hausse, en raison de la persistance de la crise dans cette zone, tandis que le nombre de réfugiés est à la baisse, suite à un nouvel enregistrement biométrique réalisé fin 2015. Ainsi, le nombre de personnes en situation de déplacement a globalement diminué, passant de 653 547 à 565 589 personnes. La révision du HRP, qui devrait avoir lieu en mai, prendra en compte ces nouveaux chiffres en vue d’adapter l’assistance et les besoins financiers pour couvrir les besoins prioritaires.

Seulement 12 pour cent des financements requis ont été reçus

Fin 2015 lors de l’élaboration du HRP 2016, la communauté humanitaire en appui au Gouvernement tchadien identifié 1,8 million de personnes ayant un besoin urgent d’assistance ciblées pour une enveloppe totale de 566 millions de dollars américains. A ce jour, seulement 12 pour cent de ces fonds ont été mobilisés. Un effort supplémentaire de la part des bailleurs de fonds est essentiel pour éviter que la situation des personnes vulnérables ne se dégrade davantage.

Sauver des vies, renforcer la résilience

En dépit de cette révision, les trois objectifs stratégiques visés à travers le HRP 2016 vont rester les mêmes. Il s’agit de sauver des vies en fournissant une aide d’urgence aux personnes ciblées, de renforcer la résilience des communautés vulnérables en les aidant à intensifier et diversifier leurs moyens de subsistance et d’analyser les risques et les vulnérabilités pour mieux accompagner des changements structurels et les mesures préventives.

Pour rappel, le HRP est l’aboutissement d’un processus engagé fin 2015 avec la participation de l’ensemble des acteurs humanitaires, des bailleurs de fonds et des services étatiques impliqués dans les opérations humanitaires. Le plan initial comprenait au total 108 projets impliquant 145 partenaires humanitaires (Agences des Nations Unies, ONG nationales et internationales) dans divers secteurs.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.