Chad

Tchad: Bulletin d’information sur les marchés, période d’octobre à décembre 2021

Attachments

POINTS SAILLANTS

■ L’approvisionnement des marchés demeure globalement satisfaisant dans l’ensemble du pays.

■ Les récoltes des différentes cultures améliorent les disponibilités alimentaires auprès des ménages qui dépendent moins des achats, contribuant ainsi à la baisse saisonnière des prix.

■ Malgré les faibles productions dans plusieurs zones, les prix sur les marchés céréaliers sont en légère baisse par rapport au trimestre précedent grâce à une disponibilité dans les ménages mais ceux-ci restent tout de même supérieurs à leur niveau de 2020 et à la moyenne quinquennale.

■ Une tendance haussière des prix du niébé est observée sur la plupart des marchés en raison d’une forte demande à l’exportation vers le Nigéria, le Soudan, et la Chine.

■ La distribution gratuite de vivres par le PAM dans certaines localités, la vente subventionnée de l’Office National de Sécurité Alimentaire (ONASA) avec l’apparition des prémices de maïs et de manioc frais sur les marchés en zone méridionale, ont contribué à la stabilité des prix.