Chad

Tchad : Associer action humanitaire et de développement pour répondre aux crises multiples (document de briefing pour la conférence humanitaire d'Oslo)

Source
Published

Attachments

LE TCHAD EST AFFECTÉ PAR LA CRISE DU BASSIN DU LAC TCHAD.

Les opérations militaires en cours et l’insécurité ont entrainé le déplacement de plus de 127 000 personnes et affecté environ 313 000 communautés locales déjà vulnérables. La fermeture de la frontière avec le Nigeria, l’instauration et la prolongation de l’état d’urgence, ainsi que les restrictions de mouvements qui en résultent, ont eu un impact négatif sur les moyens d’existence. Cette situation augmente l’insécurité alimentaire et la malnutrition ainsi que l’exposition à des risques de protection comme les violences basées sur le genre.

Dans un contexte de sous-développement et de faible accès aux services essentiels de base (santé, éducation, eau), les déplacements exercent une pression accrue sur les rares structures existantes, attisant ainsi les tensions intercommunautaires entre les communautés hôtes et déplacées. Compte tenu des faibles perspectives de retour immédiat dans les zones d’origine, la réponse multisectorielle d’urgence doit être combinée à des solutions durables afin de renforcer l’intégration socio-économique, l’autosuffisance et les moyens d’existence, et d’éviter ainsi une nouvelle crise prolongée.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.