Chad

Tchad : Aperçu des inondations - 17 Septembre 2021

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

En 2021, la saison des pluies se caractérise par une répartition inégale des pluies sur le territoire. Bien qu'il existe des zones qui ont déjà des accumulations supérieures à la moyenne des cinq dernières années, d'autres zones présentent un déficit de précipitations très prononcé faisant craindre une insécurité alimentaire et nutritionnelle d’envergure qu’il convient de suivre de près. Au 15 septembre, 246 851 personnes (soit 41 267 ménages) ont été touchées par les inondations à travers le pays. La province de la Tandjilé continue d'être la plus touchée par les pluies : des centaines de milliers de personnes sont sinistrées. Selon un communiqué officiel du Comité Provincial d’Action, il y aurait eu 32 181 maisons écroulées, ce qui aurait laissé 160 000 personnes sans abri. Sur le plan agricole, 44 676 hectares ont été inondés toutes cultures confondues et 4 031 têtes de bétail emportées. La province du Mandoul avec 33 417 personnes sinistrées dans 172 villages est la deuxième province la plus touchée. Par ailleurs, un nouveau bilan de l'impact sur le secteur agricole dans la province porte à 5 576 le nombre d’hectares cultivés détruits. Dans la province du Moyen-Chari, 27 000 personnes seraient affectées par les inondations dans 200 villages, et 9 749 hectares de cultures diverses détruites. Enfin, dans la province du Logone Oriental, 18 534 personnes (soit 3 089 ménages) ont été touchées par les inondations, y compris 9 244 hectares de cultures détruites et 286 têtes de bétail emportées. Dans l'Est du pays, au contraire, la situation n'a pas changé depuis quelques jours et il y a même des déficits hydriques dans plusieurs provinces comme le Sila ou le Wadi Fira. Le bilan total des dégâts des inondations dans le secteur agricole s'élève désormais à 69 585 hectares détruits dans tout le pays, affectant notamment les cultures de sorgho, maïs, arachide, sésame, mil pénicillaire et coton.

RÉPONSE HUMANITAIRE

La réponse humanitaire aux inondations dans le pays reste très limitée et ponctuelle. Les informations sur certaines réponses ne sont disponibles qu'au niveau de la province de la Tandjilé, du Mandoul et de l'Ennedi Ouest. Dans la Tandjilé, la Croix Rouge française est en cours de finalisation du ciblage de 700 ménages sinistrés devant bénéficier de matériaux de construction d’abris ainsi que de la formation en maçonnerie pour aider à la construction d’abris, et d’une sensibilisation sur les bonnes pratiques de construction. Ces ménages devraient également recevoir des kits d’hygiène et de survie. De plus, 1 070 ménages devraient recevoir l’assistance monétaire à usage multiple et 200 ménages devraient bénéficier d’un appui au renforcement des activités génératrices de revenus. Par ailleurs, 50 puits ont été identifiés pour traitement et réhabilitation. Dans le secteur de la santé, 12 centres de santé ont été identifiés pour recevoir un appui en médicaments et matériels nécessaires. Ces activités qui seront menées dans les cantons de Lelé, Serem, Gueblé et Nangasou seront exécutées grâce à divers financements (ECHO, Croix Rouge britannique).

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.