Chad + 6 more

Tchad Aperçu des besoins humanitaires 2020 (janvier 2020)

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Résumé des besoins humanitaires

POPULATION TOTALE 16,3M

PERSONNES AFFECTÉES 6,3M

PERSONNES DANS LE BESOIN 5,3M

Contexte et impact de la crise

Le Tchad continue à faire face à des défis sécuritaires importants émaillés de la présence des groupes armés dans la province du Lac Tchad et dans la partie nord du pays et des conflits intercommunautaires qui occasionnent des déplacements des populations à l´Est et au Lac.

Trois crises humanitaires majeures affectent près de 6,3 millions de personnes représentant près de 40% de la population dans un contexte de sous- développement et de pauvreté. Il s´agit de l´insécurité alimentaire et la malnutrition, les mouvements de population et les urgences sanitaires.

Ces crises ont des conséquences sur le bien-être physique et mental, les conditions de vie et, de manière transversale, à la protection de la population.

Près de 4,6 millions personnes sont affectées par l´insécurité alimentaire parmi lesquelles 1,8 million sont dans la phase sévère et nécessite une assistance alimentaire d´urgence et le renforcement des moyens d´existence. La malnutrition reste préoccupante et en stagnation avec une prévalence de 12,9% de malnutrition aigüe globale affectant près de 3,9 millions de personnes.

Les urgences sanitaires sont récurrentes et affectent près de 2 millions de personnes dans l´ensemble du pays. Le pays fait face aux maladies épidémiques dont celle de rougeole depuis mai 2018 affectant 119 districts sanitaires sur les 126 que compte le pays ; le choléra a été déclarée dans les provinces de Mayo-Kebbi Est et Mayo-Kebbi Ouest avec 97 cas dont 4 décès notifiés au 17 novembre 2019. L´épidémie de méningite a touché la province du Mandoul, district de Goundi avec une létalité de 8,9. La prévalence d´autres maladies (paludisme, tétanos néo natal, les infections respiratoires aigües, …) est élevée et accroit le taux de mortalité qui est de 133 pour 1 000, un taux parmi les plus élevés au monde. Cette situation est justifiée par des causes structurelles et conjoncturelles dont la faiblesse du système sanitaire, la faible couverture vaccinale, les pratiques culturelles néfastes, le faible pouvoir d´achat dû à la situation économique difficile, les déplacements de longue durée des populations réfugiées, retournées et déplacées internes, etc.

Environs 761 000 personnes sont en déplacement au Tchad dont 468 047 réfugiés, 170 803 déplacés internes et 116 707 retournés nécessitant l´assistance humanitaire multisectorielle et des solutions durables pour leur intégration socio-économique.

La situation politique reste dominée par des dissensions autour de l´organisation des élections législatives prévues en 2018 dans le cadre de la mise en oeuvre de la réforme institutionnelle consacrée par la constitution de la 4ème république adoptée en mai 2018.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.