Chad + 2 more

Tchad: Aperçu de la situation humanitaire - Avril 2021

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Au Tchad, 5,5 millions de personnes, soit près d’une personne sur trois, ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence. L’insécurité alimentaire et la malnutrition affectent plus de 4,7 millions de personnes parmi lesquelles 1,1 million en situation d’insécurité alimentaire sévère. La situation nutritionnelle demeure préoccupante, avec une prévalence de la malnutrition aigüe globale (MAG) de 10% et celle de la malnutrition aigüe sévère (MAS) de 2,1% et des disparités entre les provinces. Environ 1,9 million d’enfants de moins de 5 ans sont affectés par la malnutrition aigüe dont plus de 400 000 cas sévères.

Aujourd’hui, 1,7 million de personnes sont affectées par les urgences sanitaires, parmi lesquelles les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes. Cela est dû à un faible accès aux services sociaux de base (accès limité à l’eau potable, à l’assainissement, et aux soins de santé primaire) et à l’apparition de maladies à potentiel épidémique. De janvier à la fin février 2021, près de 300 cas de rougeole dont deux décès ont été rapportés ainsi que plus de 111 000 cas confirmés de paludisme dont 160 décès. La situation est aggravée par l’urgence globale liée à la COVID-19 et les mesures restrictives prises pour contrer la pandémie. Depuis son apparition le 19 mars 2020, plus de 4 500 cas et 164 décès ont été enregistrés dans 18 provinces, début avril 2021.

La province du Lac est toujours en proie à l’insécurité, aux attaques, aux incursions et infiltrations des groupes armés non-étatiques (GANE) contre les Forces de Défense de Sécurité (FDS) et les populations locales, provoquant des déplacements. En 2020, le nombre de déplacés internes au Lac a doublé, passant à 457 797, et représentant environ la moitié de la population de la province (il y avait 169 003 PDI à la fin 2019). Dans le sud du pays, le nombre de réfugiés centrafricains a atteint plus de 106 000, tandis qu'à l'est, le nombre de réfugiés soudanais a atteint plus de 372 000.

Des mouvements de déportation de la Libye vers l’Ennedi-Ouest sont observés depuis mi-avril 2020 : 1 293 personnes ont été déportées et mises en quarantaine dans la ville d'Ounianga Kébir depuis cette date.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.