Chad

Tchad: Aperçu de la situation humanitaire au Lac - Juillet 2021

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

APERCU

La situation humanitaire dans la province du Lac est toujours marquée par les déplacements de population, des incidents de protection et des problèmes d’accès humanitaire pour les populations vulnérables en raison des attaques et activités des Groupes Armés Non Etatiques (GANE). A cela, s’ajoutent les conséquences liées au changement climatique pour les situations d’insécurité alimentaire et de malnutrition, en détérioration dans la province. Les derniers chiffres des déplacés internes fin mars 2021 s'élèvent à 401 511 personnes. Cela représente 61% de la population de la province (ou 657 165 personnes) ainsi qu’une augmentation des déplacements internes de 136% depuis janvier 2020, quand leur nombre s'élevait à 170 000. 80% de la population totale a besoin d'assistance (personnes dans le besoin : 549 000). Les zones les plus affectées restent les zones insulaires entre Ngouboua, Kaiga-Kindjiria et Kangalam, les plus touchées par les attaques de GANE.

Par ailleurs, on observe depuis quelques mois une recrudescence des conflits intercommunautaires dans la province avec 11 cas signalés entre janvier et juin 2021. Pour le mois de juin 2021, quatre cas ont été enregistrés dont deux dans le Mamdi, un dans le Fouli et un autre dans le département de Kaya, occasionnant la mort d’une dizaine de personnes (UNDSS). L’accès à la terre agricole et aux zones de pêche se trouvent souvent au cœur du problème. Le sous-cluster Protection prépare une évaluation pour disposer de plus d’informations sur la question et formuler des recommandations pour sensibiliser les différents acteurs dans la gestion d’un environnement de conflits dans leurs interventions.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.