Rapport de mission inter agence dans la zone de Kaïga Kindjiria - 08-10 Novembre 2018

Résumé général

L’objectif principal de cette mission conjointe inter agences est de faire une mise jour de la situation humanitaire en termes de développement de la situation, niveau de la réponse, problèmes d’accès liés aux contexte physique et sécuritaire de la zone de Kaiga Kindjiria pour permettre à la communauté humanitaire de mieux planifier une réponse aux personnes dans le besoin. Au total, sept (07) sites/villages couverts par la mission ( Kaiga Kindjiria, Kidjiria Gana, Yakou, Kri Kara, Ngoria 1, Ngoria 2 et Ngoria 3) dont trois (03) ont accueillis des nouveaux déplacés. Il s’agit de : Kindjiria Gana (80 ménages en provenance de Mayrom) , Kri Kara( 10 ménages en provenance de Mayrom et Ngoria1 (20 ménages en provenance de Ngoria 2&3). D’une manière générale, les causes des déplacements sont liées aux attaques de Boko Haram, l’enrôlement forcé, le pillage des bétails, des greniers agricoles et la peur d’éventuelles attaques ainsi que le besoin d’accéder à l’assistance humanitaire.

Sur les sept (7) sites et villages visités, seul Kaiga Kindjiria a connu un enregistrement DTM en 2016, tous les autres sites n’ont pas été enregistrés. Parmi les 7, seul Kaiga Kindjiria reçoit une assistance alimentaire du PAM à travers ACHUDE. Le site de Kidjiria Gana et Kri Kara, Ngoria 3 ont reçu une assistance en WASH de CICR. En santé, seul Kaiga Kindjiria abrite un centre de santé avec un plateau technique très limité ne pouvant pas offrir une prise en charge médicale de qualité. Les malades des autres sites visités (Yakou, Ngorea 1, 2, 3 et Kindjiria Gana) situs à plus de 5km viennent à Kaiga Kindjiria pour les soins. En août dernier, l’ONG ALIMA/AS a appuyé ce centre de santé en médicament. Par ailleurs, MSF France prévoit appuyer le centre de santé en médicament et en personnel qualifié pour améliorer la qualité des soins.

L’équipe d’évaluation a pu atteindre tous les sites prévus dans le cadre de cette mission. Les populations estimées au total pour les sept (7) sites/villages visités sont environ 14 321 individus soit 2 864 ménages composés des population hôtes, déplacés retournés et demandeurs d’asile.
Globalement, les conditions de vie des populations sont difficiles avec une vulnérabilité importante qui varie d’un site à un autre et en fonction des secteurs. L’accès à la nourriture, à l’eau potable en quantité suffisante, en kits AME/Abris et aux soins de santé sont les quatre besoins prioritaires bien que les autres secteurs sont nécessaires pour que la réponse soit plus intégrée et complémentaire. Les sites et villages de Yakou, Ngoréa et Kindjiria Gana sont les plus prioritaires. Les actions prioritaires devraient se résumer en Wash, vivre, appui en kit agricole, éducation, kits AME/Abris.

A la fin de la mission, l’équipe d’évaluation a eu une rencontre avec les autorités pour faire un plaidoyer en vue du renforcement de la sécurité des acteurs humanitaires et le respect des principes humanitaires et la protection de civils. Un suivi de médicament destiné au centre de santé de Kaiga Kindjiria remis aux militaires par le Ministère de la santé a été également fait. Lors de cette rencontre, les autorités ont fait un plaidoyer en faveur de l’installation d’un réseau téléphonique dans la zone de Kaiga Kindjiria.

En perspective, les sous clusters CCCM/AME-Abris et WASH s’activent pour apporter une réponse aux gaps persistants depuis 2016 correspondant avec la dernière intervention d’urgence en élargissant la cible jusque dans le village Boma (environ 20km au Sud de Kaïga Kindjiria) qui se trouve dans la même situation de vulnérabilité . En même temps, le Sous cluster CCCM/AME-Abris poursuit la mobilisation de capacités et prévoit une distribution qui va prioriser les sites qui n’ont jamais reçu d’assistance du fait du problème d’accès dans la zone de Kaiga Kindjiria.
Du côté du sous cluster WASH, un membre du sous cluster a manifesté son intérêt à aller réparer les quatre (04) forages en panne sur les huit (08) à Kaiga Kindjiria tout en identifiant des artisans locaux pour le renforcement de leurs capacités.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.