Chad

Réponse à COVID-19 en milieu agricole, la FAO appuie 20000 ménages au Tchad

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

28/05/2020 Avec le soutien financier de la Banque mondiale, le Gouvernement du Tchad et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ont procédé le 21 mai 2020 à la signature d’un accord de partenariat à hauteur de 8 000 000 de dollars USD. Le projet intitulé « Réponse urgente à Covid-19 pour le renforcement du capital productif en milieu agricole » a été mis sur pied pour protéger les acteurs du secteur productif rural et pallier au dysfonctionnement observé des chaînes d’approvisionnement des intrants nécessaires au système de production agricole.

À travers travers le renforcement de la production nationale de produits céréaliers, maraîchers et d’oléagineux, il sera question grâce à cet accord de subvenir aux besoins des populations vulnérables qui doivent faire face au risque d’une insécurité alimentaire aggravée dans un contexte de lutte contre la pandémie COVID-19.

Quelque 20 000 ménages vont pouvoir bénéficier de cette réponse à COVID-19 qui vise dans un premier temps à s’appuyer sur le démarrage de la campagne agricole d’hivernage pour approvisionner les producteurs vulnérables en semences pluviales de qualité. Dans un deuxième temps, le projet va doter les producteurs maraîchers de kits composés de petits matériels aratoires, d’engrais et de semences horticoles permettant d’entamer la prochaine campagne de cultures de contre saison.

Au total quelque 2122,285 tonnes de semences de maïs, mil, arachides, niébé, riz, gombos, oignons, pastèques, concombres, piments, poivrons, choux seront mises à disposition des populations bénéficiaires. À ceci s’ajoute 20 000 kits de matériel agricoles dont 100 000 outils (pelles, pioches, râteaux, arrosoirs et brouettes) qui seront distribués aux ménages bénéficiaires.

La mise en oeuvre de ce projet s’inscrit en droite ligne de la Réponse nationale du Tchad contre la COVID-19. Grâce à l’expertise reconnue de la FAO du milieu Agricole tchadien, le projet interviendra dans huit provinces : Le Lac, le Bahr El Gazal, le Kanem, le Borkou le Ouaddaï, la Tandjilé, le Mayo-Kébbi Est, le Mayo-Kébbi Ouest. Près de la moitié de ces provinces sont placées en situation de crise alimentaire grave (Niveau 3) et affichent des taux élevés de malnutrition selon les projections de juin à août 2020 du Cadre Harmonisé au Tchad.

Grâce à ce nouveau partenariat entre le gouvernement du Tchad, la Banque mondiale et la FAO, il est anticipé à la faveur de la campagne agricole qui démarre, que les populations bénéficiaires de ce projet pourront s’appuyer sur le travail de la terre, leur principal Capital naturel, pour renouveler leur stock alimentaire et générer des revenus grâce à la vente du surplus. Ce projet aura ainsi contribué à améliorer la résilience des moyens d’existence des populations bénéficiaires face à COVID -19

Pour plus d’informations

Contact

Rose NGO HONGLA

Communication Officer

FAO Tchad

Tel: +235 68138694

email: rose.ngohongla@fao.org