Premier convoi de rapatriement volontaire de réfugiés soudanais à partir du Tchad

Report
from UN High Commissioner for Refugees
Published on 14 Apr 2018

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Tchad facilite le retour volontaire au Darfour, en République du Soudan, de 53 réfugiés soudanais, après plus de 14 ans d’exil au Tchad.

N’Djamena, 14 avril 2018 – Conformément à l’accord Tripartite pour le rapatriement volontaire des réfugiés soudanais conclu le 31 mai 2017 entre le Gouvernement de la République du Tchad, le Gouvernement de la République du Soudan et le Haut-Commissariat des nations unies pour les réfugiés, HCR, le premier convoi de retour des réfugiés soudanais vivant au Tchad a été organisé le 14 avril 2018.

Avec le soutien du HCR Tchad en collaboration avec la Commission nationale d'accueil et de réinsertion des réfugiés et des rapatriés (CNARR) et les ONG partenaires, un premier convoi a transporté 10 familles de 53 réfugiés soudanais qui vivaient dans le camp d’Iridimi, située à environ seize kilomètres de la ville d’Iriba dans la région de Wadi Fira à l’Est du Tchad, à destination du nord Darfour au Soudan.

C’est le premier groupe parmi une population totale de 329.177 réfugiés soudanais enregistrés (au 31 mars 2018) vivant dans 12 camps à l’est du Tchad qui a choisi de retourner volontairement au Soudan après plus de 14 ans d´exil.

Le HCR appui les gouvernements du Tchad et du Soudan afin de s’assurer que les réfugiés disposent des informations pertinentes et mises à jour des conditions de vie dans les localités de retour au Soudan afin de prendre des décisions libres et informées par rapport au rapatriement. Le HCR apporte soutien également à la Commission Tripartite issue dudit accord, pour mobiliser l’appui de la communauté internationale afin de créer des conditions favorables au retour volontaire, librement consenti en sécurité et dignité.

Ce premier convoi a été organisé pour assurer le retour des réfugiés avec leurs biens, y compris leurs bétails et récoltes du camp d’Iridimi au Tchad vers le centre de transit de Tiné au Soudan où ils ont été accueillis par le Commissariat des Réfugiés du Soudan (COR) en présence de la Représentante du HCR au Soudan, Madame Noriko Yoshida, et son équipe.

« Le rapatriement volontaire en sécurité et dignité est l’une des solutions durables que le HCR facilite en faveur des réfugiés » a expliqué Edward O’Dwyer, Représentant Adjoint du HCR au Tchad, « et nous sommes heureux de témoigner de cette décision libre de ce premier groupe des réfugiés confirmant un retour volontaire au Soudan. Nous espérons que l’expérience de la réintégration de ce premier groupe des retournés dans le lieu de retour de leur choix va servir de point de référence et de bon exemple à suivre pour les réfugiés soudanais restant au Tchad» conclu le Représentant Adjoint du HCR au Tchad.

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés est une organisation mondiale dont l'action à sauver des vies, à protéger les droits et à construire un avenir meilleur pour les réfugiés, les communautés déplacées de force et les apatrides.

Suivez-nous sur Twitter : @UnhcrTchad; @Le_HCR

Pour plus d’informations contactez s’il vous plait:
Aristophane Ngargoune P.I Associate UNHCR/N’Djamena, ngargoun@unhcr.org Tel. +235 68 59 30 10