Chad + 2 more

Plusieurs milliers de migrants désemparés sont bloqués dans une ville frontalière entre le Tchad et le Niger

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Posted on Friday, 20-05-2011

Tchad - L'OIM vient de débuter une mission d'assistance pour plusieurs milliers de migrants actuellement bloqués dans la ville montagneuse isolée de Zouarké, entre le Tchad et le Niger. D'après le gouvernement tchadien, plus de 3 800 migrants, dont 310 femmes et enfants, se trouvent dans une situation très difficile à Zouarké, avec très peu de nourriture, d'eau et moyens de transport pour se rendre dans le sud.

Sans personne pour les aider ni pour les transporter à Faya, à 600 km au sud de Zouarké, bon nombre de migrants sont affamés et souffrent de l'exposition à la chaleur et à la poussière. L'accès à l'eau est également un problème majeur, le puits le plus proche se trouvant à 7 km de la ville. Quatre personnes auraient trouvé la mort après avoir bu cette eau contaminée.

L'équipe de l'OIM apporte des fournitures médicales essentielles à Zouarké car 53 migrants souffriraient de grave déshydratation ou d’autres maladies, ou bien auraient des os fracturés. Un camion de l’OIM chargé de nourriture et d'eau, un autre camion vide permettant de ramener les plus vulnérables du groupe, suivent l’équipe de l'OIM en direction de Zouarké et devraient arriver d'ici un jour ou deux.

Les plus vulnérables sont notamment des femmes enceintes à terme et des jeunes enfants abandonnés par d'autres convois, incapables de voyager entassés dans des camions. Deux enfants seraient morts d'asphyxie en raison de la surcharge dans les camions à bord desquels ils voyageaient depuis la Libye.

En route vers Faya, les migrants sont arrivés dans la ville frontalière entre le 20 et le 29 avril après avoir effectuer un périple long et dangereux depuis la Libye en passant par le Niger.

Les terrains minés le long de la bande d'Aozou entre le Tchad et la Libye obligent les migrants à passer par le Niger pour atteindre le Tchad. Zouarké est le premier point d’entrée pour les arrivants de Gatroun, ville située à environ 800 km en Libye.

La situation à Zouarké pourrait devenir catastrophique. Un millier de migrants supplémentaire à bord de 10 camions voyageant depuis Gatroun est attendu dans les prochains jours et aura besoin d'eau, de nourriture et de soins médicaux d'urgence.

En plus d'acheminer des fournitures à Zouarké, l'équipe de l'OIM conduira une évaluation afin de déterminer l'action appropriée en vue de réduire la menace de mort de milliers de migrants tchadiens de retour. Cette opération pourrait comprendre l'installation d'un poste intermédiaire fournissant de l'eau, de la nourriture, des soins médicaux et d'autres articles d'urgence, aux migrants voyageant le long de cette route.

Jusqu'à présent, plus de 25 000 migrants principalement tchadiens sont arrivés de Libye dans les villes isolées de Faya et Kalait, depuis le début de la crise.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Qasim Sufi OIM Tchad Tel: + 235 62 900 674 E-mail: qsufi@iom.int

ou

Jemini Pandya OIM Genève Tel: + 41 22 717 9486; + 41 79 217 3374 E-mail: jpandya@iom.int