Chad + 1 more

Oxfam au Tchad clôture ses interventions dans la zone de Maro

Source
Posted
Originally published

N’Djamena, le 15 février 2016.

Oxfam clôture ses activités d’urgence dans la zone de Maro (Sido et Maigama) après 20 mois d’intervention de réponse d’urgence dans les secteurs de la Sécurité Alimentaire et de l’Eau Hygiène et Assainissement, auprès de plus de 40.000 tchadiens qui avaient fuit le conflit de la RCA, et les communautés hôtes.

Ce retrait s’inscrit dans le cadre de l´orientation stratégique d’Oxfam centrée autour du renforcement des moyens d’existences des populations. Il s’inscrit également dans la logique de l’évolution du contexte, marqué par l’absence de nouveaux afflux des retournés de la RCA et l’évolution du besoin désormais axé sur le relèvement précoce..

« Aujourd’hui la phase de réponse d’urgence est derrière nous et les populations amorcent la phase de relèvement. Nous orientons nos interventions dans d’autres zones par souci d’efficacité et d’impact et ce, conformément a notre mandat humanitaire» déclare Mamadou Ciré DIALLO, Directeur Pays d’Oxfam au Tchad.

De novembre 2014 á février 2016, plusieurs interventions ont été menées par Oxfam dans les sites de Sido et de Maigama afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie dignes et sures, à la réintégration et à l'autonomisation des tchadiens retournés de la République Centrafricaine et les populations hôtes. Ainsi, nous citerons comme réalisations; 15 forages réhabilités, des intrants et outils agricoles ont été distribués à 1400 producteurs. 1.200 bénéficiaires ont été formés équipés et financés pour mener des activités génératrices de revenus. Des campagnes de sensibilisation sur les bonnes pratiques à l'hygiène organisées au profit de plus de 12.000 personnes. Les capacités des comités de gestion, des vendeurs d'eau, d’artisans réparateurs d´ouvrage hydrauliques ont été renforcées et des comités de salubrité ont été formés. Plusieurs infrastructures d’hygiène ont été construites notamment ; 140 latrines urgences ont été construites et 2359 kits d’hygiène et abris temporaires ont été fournis.

Un accent a également été mis sur la dimension plaidoyer, la cohabitation pacifique et la gestion communautaire des conflits, afin de réussir une meilleure réintégration des retournés en lien avec le plan de réponse du Gouvernement tchadien.

Selon Adjidé Goudja, un leader communautaire de la zone de Sido « les interventions d’Oxfam et de ses partenaires ont permis de sauver des vies. Car Oxfam était la première organisation qui nous a fourni de l'eau et des abris à notre arrivée au Tchad fuyant les atrocités du conflit en RCA. ». Oxfam continuera ses interventions au Sud du Tchad dans les zones de Doba, Koumra et Moissala notamment dans le domaine de la sécurité alimentaire et de la résilience.

Présent au Tchad depuis plus de 45 ans, Oxfam travaille actuellement dans 5 régions du pays à travers des programmes d’urgence et de développement.

Pour des informations complémentaires, contactez :
Mahamat Ibrahim Saleh – N’Djamena: medmgrtd@Oxfamintermon.org + 235 66 20 28 45 ; Oumou Kolsom SAWADOGO - N’Djamena: advmgrtd@intermonoxfam.org +235 66 20 28 44