Chad

Note de présentation synthétique des résultats anthropométriques et de mortalité rétrospective de l’enquête nationale de nutrition chez les enfants de 0 à 59 mois - Période : Juillet - Août, 2017

Format
Assessment
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. Introduction

A l’image de la plupart des pays du sahel, le Tchad est confronté à une persistance des différentes formes de malnutrition qui compromet la vie de milliers de personnes particulièrement les jeunes enfants et les femmes enceintes et allaitantes des couches les plus vulnérables. Cette situation résulte de la combinaison de plusieurs facteurs, notamment ceux relatifs à : (i) la faible disponibilité alimentaire due à la mauvaise performance des systèmes de production ; (ii) la faible accessibilité des populations aux denrées alimentaires du fait des prix élevés et de la pauvreté monétaire ; (iii) un régime alimentaire déséquilibré ; (iv) des pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant ; sous optimales et notamment l’allaitement maternel exclusif (AME) peu développé ; (v) l’insuffisance de l’accès à l’eau potable ; (vi) des comportements non favorables à la santé dus à la persistance des croyances traditionnelles néfastes à la survie de l’enfant et/ou à un faible niveau d’instruction des couches vulnérables ; (vii) la mauvaise qualité des soins de santé ; (viii) la faible couverture des services sociaux de base et (xi) les mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement d’une frange importante de la population.

Afin de fournir une réponse adéquate à cette situation quasi chronique, le Ministère de la Santé à travers la Direction de la Nutrition et de la Technologie Alimentaire (DNTA) a institué depuis 2010, le système national de suivi régulier de la situation nutritionnelle qui comportait deux enquêtes nutritionnelles annuelles limitées à la bande sahélienne, une première en période de soudure (mai - septembre) et une deuxième en période post-récolte (octobre - avril). A partir de 2015, il a été décidé de conduire une seule enquête nutritionnelle d’envergure nationale en période de soudure (mai - septembre) afin d’avoir des données comparatives sur l’étendue des vingt-trois (23) régions du Tchad du territoire national. Elle permet une appréciation de l’évolution de la situation nutritionnelle en période de soudure et les tendances au cours des années. La présente enquête entre dans ce dispositif de surveillance nutritionnelle pour l’année 2017.

Du 26 juillet au 19 Août 2017, la République du Tchad, à travers la Direction de la Nutrition et de Technologie Alimentaire du Ministère de la Santé en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), a conduit une enquête nutritionnelle chez les enfants âgés de 0 à 59 mois et les femmes âgées de 15 à 49 ans dans les vingt-trois (23) régions du pays.