Chad

Mécanisme de Réponse Rapide (RRM) pour le Tchad - Termes de référence du cadre commun RRM

Attachments

Ce cadre commun est élaboré en décembre 2019 afin de clarifier le domaine d’action et de régir les interactions entre les acteurs membres du mécanisme de réponse rapide au Tchad. Il est mis à jour et finaliser en Mai 2022 suite au retour et validation de l’EHP.

Présentation et objectifs

Le RRM est un mécanisme de réponse rapide multi-acteurs intégré au cadre humanitaire et s’aligne au HRP. Il vise en priorité l’amélioration des conditions de vie des populations déplacées de moins de trois mois (ou accessibles depuis moins de trois mois) à la suite d’un choc (conflit armé) entrainant un mouvement de population de plus de 50 ménages (premier recours). Il peut également être déclenché en dernier recours et après consultation des GT/Clusters et autorités concernées pour répondre aux anciens déplacements (déplacés de plus de 3 mois) et aux besoins des populations affectées par un autre type de choc (une épidémie, une catastrophe naturelle etc.).

Il adressera :

  • Les vulnérabilités les plus aiguës ;

  • Les zones en complexité d’accès (physique, sécuritaire) ;

  • Les zones caractérisées par le manque d’acteurs.

Le Cadre Commun et l’Arbre Décisionnel sont les deux outils qui cadrent le mandat, le fonctionnement et l’opérationnalisation de la réponse du RRM. Le mécanisme répondra aux alertes suite à une concertation entre membre du consortium et des clusters concernés.
Les membres du consortium répondront aux secteurs pour lesquels ils sont membre des clusters concernés.

Les zones d’interventions

Le mécanisme RRM opère :

  • En premier recours dans la province du Lac (fort potentiel de mouvement de populations suite aux conflits armés dans le bassin du Lac Tchad).

  • Autres crises liés aux conflits/ nouvelle catastrophe majeure dans les autres parties du Tchad.