Chad

Le taux de malnutrition des enfants alarmant dans l'ouest du Tchad

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
La malnutrition parmi les enfants de moins de cinq ans atteint désormais des niveaux très élevés dans la région de Kanem, dans l'ouest du Tchad, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Ces résultats sont alarmants », a déclaré Kingsley Amaning, Coordonnateur humanitaire pour le Tchad. S'il apparaît que de tels taux sont chroniques, il est clair qu'ils appellent une assistance humanitaire, a-t-il ajouté.

L'OCHA se fonde sur une étude de l'ONG Action contre la faim (ACF) qui estime que la malnutrition aiguë parmi les enfants de moins de cinq ans est de 20% et que le taux de malnutrition aiguë sévère est de 2,8%. Chaque jour, trois enfants de moins de cinq ans sur 10.000 meurent de malnutrition.

Le Tchad connaît déjà plusieurs crises humanitaires, dont celle qui concerne 315.000 réfugiés du Soudan et de la République centrafricaine et 180.000 personnes déplacées. A l'exception de 57.000 réfugiés centrafricains dans le sud, ces réfugiés vivent dans les régions arides de l'est du Tchad.