La mobilité des femmes au nord du Tchad : Analyse d’enquêtes individuelles réalisées auprès des femmes, d’avril 2018 à septembre 2019, aux points de suivi des flux de Faya, Kalait et Zouarké, Janvier 2020

Report
from International Organization for Migration
Published on 31 Jan 2020 View Original

INTRODUCTION

La migration en Afrique de l'Ouest est souvent dépeinte comme un fait majoritairement jeune et masculin. Selon cette conception, les migrants seraient principalement des jeunes hommes, partant à la recherche d'opportunités économiques. Pourtant, les activités de suivi des flux migratoires dans le Nord du Tchad, débutées en 2017, enregistrent une portion importante de femmes parmi les voyageurs (18% en 2018 et 22% en 2019), qui migrent pour une variété de motifs – et non pas uniquement pour rejoindre leur famille. Il est fréquent de rencontrer des femmes qui voyagent tant pour des motifs économiques, de manière indépendante, pour subvenir aux besoins de leur famille, que pour rejoindre d'autres membres de leur famille. Les types de flux effectués par les femmes sont donc diversifiés.

Ainsi, le présent rapport cherche à fournir des informations sur les profils, expériences migratoires, motivations, intentions et besoins des populations féminines mobiles au Nord du Tchad.

Les résultats partagés à travers ce rapport sont issus des collectes journalières que l’OIM réalise auprès des voyageurs (hommes et femmes) au niveau des points de suivi des flux migratoires. Il ne s’agit donc pas d’une recherche conçue pour étudier en particulier la migration féminine.
Afin de comprendre en profondeur cette migration, une recherche de ce type devrait être conduite.

International Organization for Migration:
Copyright © IOM. All rights reserved.