Chad + 3 more

Bulletin d'information No. 652 pour l'Afrique de l'Ouest

Source
Posted
Originally published
NATIONS UNIES
Bureau de coordination des affaires humanitaires
I R I N pour l'Afrique de l'Ouest
Tel: + 225 20-21-73-54
Fax: + 225 20-21-63-35
E-mail: irin-wa@irin.ci

TCHAD: La France accorde 17,6 millions d'euros pour la construction systèmes d'égouts

Les habitants de deux villes du sud du Tchad et de la capitale, N'Djaména, qui doivent souvent patauger dans leur quartier inondé, pourraient être soulagés prochainement.

Le Tchad et l'Agence française de développement (AFD) ont signé mercredi un accord d'une valeur de 17,6 millions d'euros (17,48 millions de dollars) portant sur la construction de systèmes d'égouts dans les villes méridionales de Moundou et Sarah, et à N'Djaména.

L'agence de presse officielle française, l'AFP, a indiqué que Moundou et Sarah recevraient 3,9 millions d'euros (3,87 millions de dollars) de cette sommet et N'Djaména 8,3 millions d'euros (8,25 millions de dollars). Elle a précisé que 5,4 millions d'euros (5,36 millions de dollars) serait utilisés pour améliorer l'assainissement dans les provinces occidentales du Lac et de Kanem.

C'est la première fois que l'AFD donne de l'argent pour le secteur de la santé; elle répond ainsi à ses nouveaux objectifs, après la réorganisation de l'aide française au développement, a précisé l'AFP.

SIERRA LEONE: Les mines posent une problème limité, selon les Nations Unies

Une mission d'enquête des Nations Unies en Sierra Leone a constaté que les mines posent un "problème limité" dans le pays, qui peut être réglé par la mission de l'ONU dans le pays, l'UNAMSIL, a déclaré mercredi une porte-parole du Secrétaire Général.

Le Service des Nations Unies pour l'Action contre les Mines a terminé dimanche une mission d'évaluation technique d'une semaine, dont l'objectif était de déterminer l'ampleur du problème des mines antipersonnel et des engins non explosés en Sierra Leone, a déclaré Maria Okabe à la presse à New York.

L'équipe a notamment eu des entretiens avec le gouvernement, les factions de guerre, la mission de l'ONU. L'accès n'étant pas encore assuré à toutes les régions du pays, l'équipe s'est rendue à Kabala, dans le nord, et à Kenema et Daru, dans l'est, pour enquêter sur les mines et les engins non explosés.

Selon Mme Okabe, l'équipe a recommandé qu'un centre d'information et de coordination de l'action contre les mines soit créé dans le cadre de l'opération de maintien de la paix.

Selon l'ONG locale 'Save Heritage and Rehabilitate the Environment' (SHARE), un enfant de 12 ans a perdu un oil la semaine dernière lorsqu'il a fait sauter une mine à Yams Farm, une banlieue de Freetown. SHARE s'est à maintes reprises préoccupée du manque d'information disponible sur la localisation des mines posées pendant le conflit en Sierra Leone.

SIERRA LEONE: Handicap International reçoit un équipement d'adaptation de membres

Handicap International (HI) a reçu de l'agence britannique d'aide au développement (Department for International Development - DFID) un équipement qui lui permettra de fournir des membres artificiels aux anciens combattants qui ont suivi le programme de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR), selon un bulletin d'information publié le 10 février par le Comité National pour le Désarmement, la Démobilisation et la Réintégration (NCDDR).

Evalué à 48 000 dollars, cet équipement a été remis à HI mardi par le Président de Sierra Leone, Ahmad Tejan Kabbah, au nom de son gouvernement.

Selon le NCDDR, un représentant des amputés, Muctarr Jalloh, a déclaré qu'ils avaient besoin d'aide pour leur permettre de réduire leur dépendance vis à vis des autres.

SIERRA LEONE: Les efforts de sensibilisation au DDR se poursuivent

Les membres de l'unité d'information du NCDDR se sont rendus à Bo et Kenema, la semaine dernière, pour tenter encore une fois de faire connaître le programme de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR), indique le dernier bulletin d'information du NCDDR.

"La décision de se rendre dans les provinces, qui n'avait que trop tardé, a été prise lorsque l'on s'est rendu compte avec embarras que de nombreuses personnes, et notamment les anciens combattants et leurs commandants, ne connaissaient pas grand chose sur le programme DDR", explique le NCDDR.

Au cours d'entretiens avec KISS 104 FM et SLBS 93,5, des radios de province à Bo et Kenema respectivement, l'équipe a remis du matériel audio sur le programme DDR, y compris la chanson du DDR qui vient d'être enregistrée.

Ces cinq derniers mois, le NCDDR a diffusé un programme radio sur le DDR, sur la radio nationale de Sierra Leone mais celle-ci n'est captée que sur la péninsule de Freetown car elle n'émet pas en ondes courtes.

SIERRA LEONE: Réduction progressive de l'aide alimentaire aux camps de Freetown

Des projets de réduction progressive de l'aide alimentaire à certaines personnes déplacées vivant dans des camps à Freetown et ses environs, sont en cours, indique l'unité de coordination de l'aide humanitaire (HACU) dans son dernier rapport de situation, pour la période 17-30 janvier.

Selon l'HACU, seules les personnes déplacées provenant de régions s=B9res ou celles qui désirent rentrer chez elles ne recevront pas de nourriture.

"Des projets de rations de réinstallations, nourriture contre travail, nourriture contre formation, et d'autres projets connexes, seront menés pour ceux qui souhaitent se réinstaller", précise l'HACU. "Ceux qui vivent dans des régions qui ne sont pas sécurisées resteront dans les camps et continueront à recevoir une aide".

NIGERIA: Un suspect arrêté après un incendie dans un puits de pétrole

Un jeune garçon a été arrêté par la police en relation avec un incendie qui s'est déclaré lundi dans un puits de pétrole et a fait 17 morts, dans l'Etat d'Abia, a rapporté le quotidien de Lagos 'The Guardian'.

L'incendie, que les pompiers ont pu éteindre, a commencé dans un puits creusé par les villageois pour récolter le pétrole s'écoulant d'un pipeline appartenant à l'entreprise Petroleum Products Marketing Company (PPMC), indiquait le journal jeudi. L'incendie aurait été provoqué par un jeune garçon qui aurait gratté une allumette dans l'air saturé de fumées de pétrole. Selon des sources à PPMC, des pipelines de la région auraient été sabotés.

Des villageois à Ogwe, district d'Ukwa-West, prenaient le pétrole recueilli dans le puits depuis deux mois et vendaient 60 litres de pétrole pour environ 1 000 nairas (1 dollars), selon le quotidien. En octobre 1998, plus de 700 personnes avaient trouvé la mort dans l'incendie d'un pipeline près de Warri, dans le Niger Delta, alors qu'elles tentaient de siphonner le pétrole d'un pipeline éventré.

NIGERIA: Enquête judiciaire sur la corruption à Nigeria Airways

Poursuivant sa lutte contre la corruption, le gouvernement a mis en place une commission d'enquête sur la gestion de Nigeria Airways entre 1983 et 1999, a indiqué mercredi le ministre de la justice, cité par l'AFP.

Kanu Agabi, lors de l'investiture, mardi, de la commission de sept membres, a déclaré à la presse qu'elle avait eu pour consigne "d'obliger les personnes coupables de corruption et de crimes économiques à rendre compte", selon l'AFP. Un rapport publié en janvier par une commission d'enquête indiquait que la corruption et la mauvaise gestion au sein de la compagnie aérienne, au cours de la période considérée, avait coûté quelque 180 millions de dollars au Nigeria. Le phénomène a également entraîné pour le transporteur l'accumulation d'une dette locale de 7,7 millions de dollars et d'une dette de 71,4 millions de dollars vis à vis de créanciers étrangers, selon le rapport, cité par l'AFP.

Le gouvernement s'est engagé à privatiser la compagnie aérienne et la semaine dernière un responsable a indiqué que le gouvernement avait réservés les droits sur 10 grandes destinations pendant cinq ans à dater de la privatisation. Selon le chef du Bureau des Entreprises Publiques, cité par l'AFP, cela devrait attirer des offres très intéressantes de reprise de la compagnie aérienne.

NIGERIA: Le gouvernement ouvre une enquête sur l'utilisation des fonds du cacao

Le gouvernement fédéral a mis sur pied une commission chargée d'enquêter sur des détournements présumés du produit de l'impôt sur le cacao et des fonds de gestion des stocks de beurre au fil des années, a rapporté jeudi 'The Guardian'.

Le Ministre du commerce, Mustapha Bello, a déclaré qu'une "évaluation critique" de la situation était nécessaire. Il a mentionné des "demandes erratiques" allant de la décision d'accorder un prêt de 8 millions de dollars au Ministère fédéral des transports en 1995, à un autre prêt de 15 millions aux opérateurs de la filière cacao.

Le Président Olusegun Obasanjo s'était engagé lors de son investiture, le 29 mai dernier, à lutter contre la corruption à tous les niveaux du gouvernement. "Je ferai montre du leadership direct, résolu, engagé, honnête et transparent que la situation requiert", avait déclaré M. Obasanjo lors de sa prestation de serment. Il avait ajouté qu'il n'y aurait pas de "vaches sacrées".

NIGERIA: Jesse Jackson conduit une délégation commerciale

L'envoyé spécial américain pour l'Afrique, Jesse Jackson, est à Lagos à la tête d'une délégation commerciale au Nigeria, ont rapporté mercredi les agences de presse.

A son arrivée, M. Jackson a déclaré à la presse que le climat était propice au commerce et aux investissements étrangers. Il a déclaré que le Nigeria avait la chance d'avoir des marchés, de l'argent, une bonne situation géographique et des talents, tous ingrédients qui le rendent très attrayant pour un investisseur américain.

La mission comprend des représentants du monde des affaires et des experts dans les domaines de l'énergie, des télécommunications, de l'agriculture, du transport et de l'assurance.

NIGERIA: L'UNESCO met l'accent sur l'éducation dans sa coopération

Le Président Olusegun Obasanjo et le directeur général de l'UNESCO, Koichiro Matsuura, ont signé mardi un mémorandum exprimant leur engagement à renforcer la coopération entre le Nigeria et l'organisation, a annoncé l'agence des Nations Unies.

M. Obasanjo a déclaré que l'éducation était une priorité nationale pour le Nigeria et a rappelé l'importance que le pays attache aux réformes en cours dans ce domaine. M. Matsuura l'a assuré du soutien plein et entier de l'UNESCO.

Le Nigeria est membre du groupe 9E, un groupe de neuf pays densément peuplés qui comptent la moitié de la population mondiale et 70 pour cent de l'analphabétisme, a rappelé mercredi l'UNESCO.

LIBERIA: Une ONG pour les droits de l'Homme demande des libérations sous caution

Une organisation de défense des droits de l'Homme a introduit une requête de libération sous caution pour cinq personnes arrêtées en 1998 et accusées de trahison, a rapporté jeudi la radio Star.

Le Centre pour la Promotion des droits de l'Homme indique que les accusés, qui sont détenus à la prison centrale de Monrovia, n'ont pas encore été inculpés et estime que leur maintien en détention prolongée viole leurs droits à être d=B9ment jugés. L'organisation demande que les détenus soient libérés sous caution jusqu'à ce que le gouvernement apporte contre eux les preuves d'un crime capital, selon Star.

LIBERIA: Restauration partielle des télécommunications

La 'Liberia Telecommunications Corporation' (LTC) a partiellement restauré ses services à Monrovia, après l'incendie qui s'était déclaré dimanche au site principal de l'entreprise, a rapporté Star.

Selon un porte-parole de LTC, certaines lignes du réseau national fonctionnent à nouveau et les efforts se poursuivent pour un retour rapide à la normale. Les enquête sur les causes de l'incendie sont menées par des agents du Ministère de la justice, de l'agence national de sécurité, de la police et de LTC, a ajouté Star.

Abidjan, le 10 février 2000 [FIN]

IRIN-WA

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.reliefweb.int/IRIN ]