Chad

Bulletin de veille n°20- octobre et novembre 2017 - Suivi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la vulnérabilité des ménages, Département de l’Assoungha

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

(Sous-Préfectures de Borota et Hadjer Hadid Département du Ouara : Sous-Préfectures d’Amleyouna, Abougoudam et Abéché rural)

OBJECTIFS

Le bulletin de veille de Première Urgence Internationale est un outil de suivi, de veille et d’alerte sur la situation de vulnérabilité des départements de l’Assoungha et du Ouara (Région du Ouaddaï) dans les secteurs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et des moyens d’existence.

METHODOLOGIE

Première Urgence Internationale réalise la collecte des données dans 89 villages sentinelles répartis dans 5 Sous-Préfectures dont 2 dans l’Assoungha (Hadjer Hadid, Borota soit 49 villages) et 2 dans le Ouara (Abougoudame, Amléyouna, Abéché Rural, soit 40 villages), grâce à des relais veille communutaires positionnés dans chacun d’entre eux.

Le géoréférencement des ces villages sentinelles est en cours. Ceci pour réaliser la cartographie imagée de la zone de surveillance.

Dans chaque village, la collecte des données est réalisée auprès de 8 ménages sentinelles (deux ménages issus de chaque catégorie socio-économique HEA: Très Pauvre, Pauvre, Moyen et Aisé) et auprès d’informateurs clés via des focus group. Cette année, 28 ménages réfugiés ont été identifiés dans l’Assoungha, représentant une nouvelle catégorie de ménages sentinelles.

Les informations relayées dans ce bulletin de veille sont également issues des activités menées au sein des programmes santé et nutrition de Première Urgence Internationale dans la région, qui appuie 37 centres de santé ainsi que 2 Unités Nutritionnelles Thérapeutiques dans les départements du Ouara et de l’Assoungha.

Les données présentées proviennent également des enquêtes et des évaluations menées et publiées par les partenaires de Première Urgence Internationale au Tchad : Ministère de la Santé, UNICEF, SISAAP, PAM et FAO.