Chad

Bassin du Lac Tchad : Aperçu Humanitaire (A la date du 16 Septembre 2020)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published

Attachments

Les attaques armées persistent dans de nombreuses localités du bassin du lac Tchad, déracinant des milliers de personnes supplémentaires et prolongeant les déplacements et l'adversité auxquels sont confrontés des millions de civils dans la région. La violence continue de traumatiser les populations et de perturber les opérations de secours. Plus de 2,8 millions de personnes ont fui leur foyer, se trouvant sous pression physique et émotionnelle, manquant d'abris, de nourriture et d'un accès adéquat à l'eau potable, à l'hygiène et aux installations sanitaires de base. Plus de 1 100 écoles ont été fermées pour cause d'insécurité. Les communautés touchées sont également très vulnérables à la pandémie de COVID-19 qui continue de se propager dans les pays du bassin du lac Tchad. Des analyses récentes montrent que l'insécurité alimentaire dans le nord-est du Nigeria a considérablement augmenté et touche désormais 4,3 millions de personnes, ce qui en fait l'une des plus grandes crises alimentaires au monde. Dans la région du lac Tchad, 5,2 millions de personnes souffrent d'une insécurité alimentaire sévère. La malnutrition dans les zones touchées par le conflit risque de se détériorer rapidement. Quelque 500 000 enfants sont menacés de malnutrition aiguë sévère. Ces crises combinées risquent de dévaster la région, mettant en danger des millions de personnes et nécessitant une augmentation urgente de l'aide et des ressources. Selon les plans de réponse humanitaire révisés dans les trois pays, 12,5 millions de personnes dans les régions touchées ont maintenant besoin d'une aide d'urgence - 1,7 million de plus qu'au début de l'année. Les partenaires humanitaires intensifient leurs opérations pour cibler 9,3 millions de personnes. En septembre 2020, seuls 28 % des 1,83 milliard de dollars US

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.