Chad

Amdjarass abrite un forum sur la cohabitation pacifique entre les réfugiés et les populations autochtones

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Tanel Sylvain Djimadoumnodji
Programme Assistant, UNHCR FO Amdjarass

Amdjarass – Un forum sur la cohabitation pacifique s’est tenu du 04 au 05 décembre 2017 à Amdjarass. Ce forum, organisé conjointement par le HCR en collaboration avec ses partenaires HIAS et APLFT, était placé sous la présidence du Secrétaire Général de la région de l’Ennedi Est, M. MAAB Mara.

Le forum a réuni les communautés d’accueil, les leaders réfugiés du camp d’Ouré Cassoni, les autorités civiles et militaires d’Amdjarass et Bahaï, les chefs des services techniques sis à Amdjarass, les autorités traditionnelles de la zone, ainsi que les représentants des partenaires du HCR œuvrant au camp et dans les villages avoisinants le camp. Au total, soixante-cinq (65) personnes y ont pris part.

Après le mot d’ouverture du forum par le Secrétaire General de la Région, représentant le Gouverneur empêché, le chef de bureau du HCR d’Amdjarass a situé le contexte actuel de l’opération de son Agence au Tchad et sa priorité de consolider la cohabitation pacifique entre les communautés réfugiées et tchadiennes.

Les participants de la rencontre ont passé en revue les sources de tension entre les deux communautés et les obstacles à la cohabitation pacifique et fait des propositions pour renforcer les relations entre les deux populations.

Les présentations ont souligné les réalisations faites par le HCR et ses partenaires en faveur des communautés pour la consolidation de la coexistence pacifique.

Les intervenants ont également évoqué les droits et devoirs des réfugiés, des présentations sur les réalisations du HCR en faveur de la cohabitation pacifique, la responsabilité de protéger et le rôle de la CNARR, les droits et devoirs des réfugiés, et les techniques de gestion des conflits liés à la gestion des ressources naturelles.

Les participants ont été repartis en groupes et ont pu discuter des causes et conséquences des conflits intercommunautaires, proposer des moyens de prévention et de gestion de ces conflits. D’enrichissantes recommandations ont été formulées lors des séances de restitution.

Dans son mot de clôture, le Secrétaire General de la Région de l’Ennedi Est a invité les participants au forum à être des acteurs de coexistence pacifique, mettant en œuvre toutes les recommandations formulées lors du forum. Il a rappelé que la question de la cohabitation pacifique est une « priorité du pays de Toumai, qui a décidé de faire du 28 novembre, jour de la proclamation de la République du Tchad, la journée de prière et de cohabitation pacifique.

La région de l’Ennedi Est, dans le nord-est du Tchad, abrite le camp de réfugiés d’Ouré Cassoni qui accueillent plus de 29.160 Soudanais dans un environnement aride où la rivalité pour les maigres ressources naturelles peut conduire à des tensions entre les communautés.

Pour renforcer la cohabitation entre ces réfugiés et les populations tchadiennes qui les ont généreusement accueillis, depuis plus d’une décennie, le HCR finance la construction ou l’amélioration et l’équipement d’infrastructure sociocommunautaires comme des centres de santé, des écoles, des points d’eau.