CAR

Œuvrer pour le renforcement de l’autorité de l’Etat dans la préfecture de la Haute-Kotto

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

PAR CHRISTIAN MAPENDANO

Une délégation du ministre d’Etat chargé de la justice, de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance, Arnaud Djoubaye Abazene et la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire Général de l’ONU en Centrafrique, Denise Brown, se sont rendus à Bria (Est de la RCA), le mercredi 17 novembre 2021. Sur place, les différentes personnalités ont inauguré plusieurs ouvrages réalisés par la MINUSCA, dans le cadre de ses projets à impact rapide et du Programme de réduction des violences communautaires.

En effet, la crise politico-militaire qui a secoué la République centrafricaine avait considérablement affecté l’appareil judiciaire dans la préfecture de la Haute-Kotto. Les bâtiments abritant les cours et tribunaux avaient été complétement saccagés par des groupes armés. Ce qui a contraint les acteurs judiciaires à abandonner leurs postes pour des raisons de sécurité. Au vu de ce tableau sombre, la MINUSCA, dans la logique de la mise en œuvre de son mandat d’apporter son soutien pour le retour effectif de l’autorité de l’Etat a initié différents projets afin d’appuyer le gouvernement centrafricain à relever le défi.

C’est dans cette optique que cinq ouvrages construits entièrement sur financement de la MINUSCA ont été remis officiellement aux autorités centrafricaines le 17 novembre 2021, au cours d’une cérémonie solennelle. Il s’agit du palais de justice, de la résidence des magistrats, d’un forage d’eau potable à la maison d’arrêt de Bria, de la clinique juridique et de l’abattoir de Bria. Tous les bâtiments ont entièrement été équipés.

Selon le garde des sceaux, ces réalisations traduisent le partenariat entre la Mission onusienne et le gouvernement. « Je me félicite du fait qu’en dépit des défis qui sont encore nombreux, je sais pouvoir compter sur l’engagement indéfectible de tous les partenaires techniques et financiers, et plus particulièrement de la MINUSCA qui a décidé sans réserve d’accompagner la République centrafricaine dans toutes les actions visant à la restauration de l’autorité de l’Etat et la lutte contre l’impunité », s’est réjouis Arnaud Djoubaye Abazene.

La Cheffe adjointe de la MINUSCA a pour sa part fait savoir que le but ultime de ces réalisations est de bâtir un Etat de droit, de paix et de cohésion sociale dans lequel les populations sont protégées par un système de défense et de sécurité efficace et une administration publique présente et dynamique, qui fournisse des services aux citoyens. « Les populations meurtries par des années de violences aspirent à la paix, au développement économique et social qui ne peuvent être garantis que si dans chaque préfecture, sous-préfecture et commune, les services publics sont présents et concourent à la satisfaction des besoins d’intérêt général. En mobilisant les fonds pour la réhabilitation, la construction, la fourniture de matériels roulants et d’équipements informatiques, la MINUSCA a voulu apporter une preuve de son attachement à la satisfaction des besoins de la population pour une paix durable en Centrafrique », a fait savoir Denise Brown.

Notons que la réalisation de ces ouvrages a mobilisé environ 200 millions de Francs CFA.