CAR

SMART Rapide dans la commune de Ouambé, Sous-Préfecture de Zangba, Préfecture de la Basse Kotto, Du 15 au 24 février 2018

Format
Assessment
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

RESUME EXECUTIF

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS

Depuis mai de l’année 2017, la sous-préfecture de Zangba était le théâtre des affrontements entre deux groupes armés rivaux. Cette crise avait occasionné des déplacements massifs des populations à l’intérieur et à l’extérieur de la zone. La quasi-totalité des FOSA étaient pilléés, le dépôt d’intrants nutritionnels et médicaments de l’ONG AHA qui appuyait 6 FOSA de la commune de Ouambé (avec le financement CHF 2 2016), était pillé et l’accès humanitaire était devenu impossible. En effet, la négociation entre les groupes armés au début du mois de décembre a rendu l’accès humanitaire possible dans les localités affectées par la crise. Le cluster nutrition de la RCA avait attiré l´attention des acteurs humanitaires sur des besoins nutritionnels au niveau de Zangba. AHA a donc décidé de mener une SMART-rapide dans la commune de Ouambé, sous-préfecture de Zangba, afin de collecter des données fiables sur la situation nutritionnelle des enfants de 6 à 59 mois dans l´optique de faire un plaidoyer en faveur des populations de cette commune. La commune Ouambé, l’une de deux que comprend la sous-préfecture de Zangba compte 27824 habitants, dont 4814 enfants de moins de 5 ans.

Un échantillon de 25 grappes, comprenant chacune 10 ménages a été constitué (conformément aux recommandations de la méthodologie SMART Rapide), afin d’évaluer la situation nutritionnelle des enfants de 6 à 59 mois. Les données anthropométriques de 505 enfants ont été collectées et analysées à travers le logiciel ENA for SMART, version 2015. L’évaluation a été réalisée sur la base d’un échantillonnage en grappe et à deux degrés en premier degré le village et en second degrés le ménage.