CAR

Signature des Accords de financement entre République Centrafricaine et la Banque mondiale

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
76,8 millions de dollars $ soit environ 35 milliards de FCFA est le montant global de trois accords de financement octroyé par la Banque mondiale à la République Centrafricaine le 11 décembre 2009.

Les documents ont été paraphés dans la salle de conférence de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) par la Vice Présidente de la région Afrique subsaharienne de la Banque Mondiale Mme Obiagéli Ezekwesili et le Ministre d'Etat Centrafricain au Plan , à l'Economie et à la Coopération Internationale Sylvain MALIKO en présence de quelques membres du gouvernement ainsi que des experts nationaux et internationaux.

Rappelons que ces accords se répartissent de la manière suivante :

Le premier accord porte sur un don de 67 millions de dollars $ et est destiné au financement additionnel du programme de facilitation des transports et de transit dans la zone CEMAC ainsi que des travaux de bitumage de 68 km de route sur l'axe Bouar-Garoua Boulai.

Le deuxième accord de 7,3 millions de dollars $ est destiné à financer un programme régional des télécommunications haut débit qui devrait permettre la restructuration du secteur et le raccordement de la RCA à la fibre optique

Le troisième de 2,4 millions de dollars $ est destiné à compléter un don initial de 8 millions de dollars $ et devrait permettre la réalisation des travaux sur le barrage hydro électrique de Boali (95 km au nord de Bangui) dont la mise en service permettra de mettre un terme aux difficultés de fourniture du courant électrique.

Il est à noter que pendant son séjour à Bangui, Mme Obiagéli EZEKWESILE a rencontré les Hautes Autorités du pays dont le Chef de l'Etat le Général François BOZIZE

Au cours d'une conférence de presse qu'elle a conjointement animée avec le Ministre d'Etat Sylvain MALIKO, elle a reconnu les efforts déployés par le gouvernement en matière de la gouvernance (amélioration des finances publiques), de la consolidation de la paix dans le cadre de la mise en œuvre de la Réforme du Secteur de la Sécurité notamment le Désarmement, la Démobilisation et la Réinsertion des ex rebelles. Il en est de même pour l'éducation, l'agriculture et la santé sans occulter les consultations générales prévues pour le premier trimestre de l'année 2010.