CAR

RDC: Départ de 80 soldats gabonais

Source
Posted
Originally published
BANGUI, 22 janvier (IRIN) - Le Ministre de la Communication de la République centrafricaine (RCA), Gabriel Koyambounou, a fait savoir mercredi à IRIN que 80 soldats gabonais sur les 231 déployés dans le cadre des opérations de maintien de la paix dans son pays étaient rentrés chez eux.
"Le Gabon avait dépêché des troupes supplémentaires en attendant l'arrivée de contingents d'autres pays", a expliqué M. Koyambounou. Le Cameroun, la Guinée Equatoriale, le Congo et le Mali (qui n'est pas membre de la Communauté économique et monétaire des Etats d'Afrique centrale, la CEMAC) doivent aussi envoyer des troupes en RCA. Les militaires gabonais sont rentrés mardi alors que 120 soldats congolais arrivaient dans la capitale centrafricaine Bangui.

La CEMAC a mis en place cette force d'interposition lors du sommet tenu à Libreville le 2 octobre 2002. Son mandat consiste à protéger le président Ange-Félix Patassé, à surveiller la frontière de la RCA avec le Tchad et à restructurer l'armée. Les casques bleus ont commencé à remplir leur mission de protection du président et de patrouille des rues de Bangui le 26 décembre dernier, date du retrait de la force de la Communauté des Etats sahélo-sahariens.

Parallèlement, le sommet de la CEMAC qui aurait dû avoir lieu à Bangui en décembre dernier se tiendra à partir de mercredi dans la capitale gabonaise, Libreville. L'ouverture du sommet survient au lendemain de l'annonce faite par le Mouvement de libération du Congo, issu de la République démocratique du Congo, de retirer ses troupes de la RCA d'ici la mi-février.

[FIN]

[Les informations contenues dans ce bulletin vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences. Si vous réimprimez, copiez, archivez ou renvoyez ce bulletin, merci de tenir compte de cette réserve. Toute citation ou extrait devrait inclure une référence aux sources originales. Les rapports d'IRIN sont archivés sur internet sous : http://www.irinnews.org. Toute utilisation par des sites web commerciaux nécessite l'autorisation écrite d'IRIN. ]

Copyright (c) UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs 2003