CAR

RCA Rougeole: Rapport de situation N°1 Semaine épidémiologique 4 (20/01/2020 au 26/01/2020)

Sources
Published
Origin
View original

Attachments

1. Points saillants

  • Déclaration de l’épidémie de rougeole par le Ministre de la santé le 24 janvier 2020

  • 12 districts sanitaires sur 35 affectés par les flambées de cas de rougeole

  • 3 875 cas suspects déclarés cumulés notifiés dont 65 décès soit une létalité de 1,8%

  • 91% des cas notifiés sont répartis dans la tranche d’âge de 0 à 9 ans.

  • Préparatifs de la campagne de suivi et de la riposte vaccinale contre la rougeole

2. Contexte

La RCA a planifié d’organiser une campagne de vaccination préventive contre la rougeole en octobre 2019. Cette campagne ciblait les enfants de 6 à 59 mois sur toute l’étendue du territoire représentant une proportion de 15,55 % de la population totale soit 921.780 enfants.

Pour des raisons d’ordre organisationnel et des urgences épidémiologique (émergence de poliovirus dérivé de la souche vaccinale de type 2), cette campagne s’est réalisée que dans 7 districts de santé du pays au mois de décembre 2019 dont 4 étaient en épidémie de rougeole et 3 à risque élevé situé à proximité de ceux en épidémie.

Cette campagne de vaccination organisée du 4 au 8 décembre 2019, dans les districts de Bambari, Grimari-Kouango, Nana-Gribizi, Kémo, Bocaranga-Koui, Ngaoundaye et Batangafo-Kabo a permis de vacciner 225.600/189.741 attendus soit 131% (couverture administrative) et 98% (enquête de convenance).

Malgré la mise en œuvre de cette campagne, la situation épidémiologique ne s’est guère améliorée. On note cependant, depuis la semaine épidémiologique 50 de l’année 2019, une augmentation du nombre des cas et l’expansion de l’épidémie dans d’autres nouveaux districts de santé.

3. Mise à jour de la situation épidémiologique

L’évolution de la tendance des cas suspects de rougeole et des décès depuis l’organisation de la campagne de vaccination à S49/2019 montre des pics qui correspondent aux nouveaux foyers déclarés en 2020 (Districts de santé de Nangha-Boguila, Baboua-Abba et Bossembélé) comme représentée dans le graphique ci-dessous :