CAR

RCA | Matrice de suivi des déplacements (DTM) - Rapport 11 | Décembre 2020

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

RÉSUMÉ EXÉCUTIF

Ce rapport fournit un aperçu de la situation de déplacement et des besoins sectoriels dans les localités accueillant les populations mobiles en République centrafricaine (RCA), ayant effectué soit des mouvements de déplacement forcés, soit des mouvements de retour vers leurs zones d’origine. L’évaluation a été réalisée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) entre le 15 novembre et le 15 décembre 2020 dans un contexte délicat pré-électoral. La collecte de données a couvert 1 521 localités réparties dans 10 préfectures : Baminingui-Bangoran, Bangui, Haute-Kotto, Haut-Mbomou, Mambere-Kadei, Mbomou, Nana-Gribizi, Ombella-Mpoko, Ouaka et Ouham-Pende. La préfecture de Basse-Kotto n’a pas pu être couverte pendant cette évaluation, mais les chiffres de la population mobile estimée pour cette préfecture lors du round 10 de la DTM (août/septembre 2020) ont été intégrés à l’analyse. Lors de ce onzième round de suivi des mobilités, la DTM a identifié une population globale de 1 556 450 individus mobiles, incluant 384 257 PDI (78 532 ménages), 843 352 (168 605 ménages) retournés internes et 328 841 (66 747 ménages) retournés de l’étranger. En comparaison à la situation de déplacement de septembre 2020 (DTM, round 10), une légère baisse générale de la population déplacée interne (-9%) a été constatée au profit des mouvements de retour interne (+6%) et de retours depuis l’étranger (+4%). Parmi les 1 521 localités évaluées par cette collecte de données, 56 pour cent (845 localités) hébergeaient des PDI, 88 pour cent (1 496 localités) accueillaient des ménages retournés internes, et 46 pour cent (780 localités) accueillaient des ménages retournés de l’étranger. Les données détaillées à l’échelle des localités sont disponibles sur demande.

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.