CAR

Rapport d’intervention d’urgence EHA à Bozoum Centre Du 2 au 7 novembre 2017

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

RAPPEL DU CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE L’INTERVENTION

Situé à 375 Km de Bangui et chef-lieu de l’Ouham Pendé, à 6°19’02’’ de latitude Nord et 16°22’42’’ de longitude Est, la ville de Bozoum a accueilli des déplacés de Bocaranga suite à l’attaque de la ville le 23 septembre 2017. Si la plupart des déplacés ont trouvé refuge dans des familles d’accueil ; plus de 620 se sont installés sur trois sites (Croix Rouge, Brigade de recherche et Ecole mixte 1) selon le recensement lors de la MSA.

Plusieurs interventions dans les domaines de la santé, NFI et vivres menés par des acteurs humanitaires (Caritas, HCR) ont permis d’assister les déplacés mais, dans le domaine de l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (EHA) il n’y avait pas encore eu d’action. C’est dans ce cadre qu’Action contre la Faim a mené une évaluation sectorielle EHA conduite par l’équipe RRM. L’équipe Forages mobiles (projet financé par ECHO) a également évalué la zone, conjointement, du 16 au 20 octobre 2017.

Cette évaluation a révélé des vulnérabilités au niveau de l’accès à l’eau (57% des ménages s’approvisionnent auprès de puits non aménagés), de mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement (seulement 13% des IDPs disposent de savon ou cendre pour le lavage de mains, 0% des IDPs dispose de latrines acceptables).