CAR

République Centrafricaine: RRM : Rapport d’Intervention Wash, Localités : Bozakon, Commune : Lady Gbawi, Sous-préfecture : Bouca, Préfecture : Ouham (Période d’Intervention du 19 au 28 août 2019)

Format
Analysis
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. Rappel du contexte d’intervention

Fuyant les affrontements entre les GMA et les GBK en mai 2018, les habitants de villages Boya 1, Boya 2, Bonou 1 et Bozakon se sont déplacés vers le village Kozoro 1 et dans les sites de déplacés de Kozoro 2 et Kawa situés sur l’axe Bouca - Bozakon.

Grâce à l’accalmie qui règne dans leurs localités, la plupart des déplacés ont regagné leurs villages. Le retour des populations a été également motivé par la reprise de travaux champêtres, principale source de revenus. Ce mouvement de retour de population a fait l’objet d’une alerte portant l’identifiant SOL_BOZ_20190723_Alerte_Pdf publiée par Solidarités International en date du 23 juillet 2019. Faisant suite à cette alerte, une évaluation multisectorielle (MSA) a été réalisée par RRM Action contre la Faim. De cette évaluation il en est ressorti des besoins en Articles Ménagers Essentiels (AME) avec un score de 4.2 (dépassant le seuil d’urgence de 3.9) ainsi que des besoins en Eau, Hygiène et Assainissement (EHA).

Il est à noter que seule l’intervention WASH a été réalisée (matériaux achetés à Bouca) et l’intervention AME reportée à cause de la dégradation de trois ponts sur l’axe routier Bouca-Bozakon. En effet, les platelages de ces ouvrages sont complètement détruits et pour faciliter le passage les populations riveraines ont remplacé les madriers des platelages par de petits troncs d’arbres sauvages (qui ne permettent pas l’accès des camions). En dépit de ce délabrement, les Jeeps 4X4 transportant l’équipe RRM d’Action contre la Faim ont réussi à franchir ces ponts pour réaliser la MSA et l’intervention WASH.

Par ailleurs, le tronçon routier Bossangoa-Bouca est également en état de délabrement prononcé, et c’est par cet axe routier que les véhicules atteignent la localité de Bouca centre avant d’emprunter l’axe routier Bouca-Bozakon sur lequel est située la zone d’intervention. Bien que munis de kits de désembourbement les Jeep Land Cruiser 4X4 de l’équipe RRM d’Action contre la Faim ont mis énormément du temps pour atteindre Bouca centre à cause d’innombrables bourbiers sur ce tronçon.

Au regard de cette situation, Action contre la Faim a sollicité le Cluster logistique pour la réhabilitation d’urgence de l’axe Bossangoa-Bouca et de trois ponts situés sur l’axe routier Bouca-Bozakon en vue de faciliter l’assistance aux retournés.

Action Contre la Faim a également contacté le partenaire Humanité et Inclusion (HI) pour le transport des kits AME à Bozakon qui n’a pas pu répondre favorablement face aux difficultés de transport.

En attendant le déploiement du Cluster logistique qui pourrait prendre du temps pour se concrétiser, le Comité de pilotage (CoPil) en sa réunion du 11 septembre 2019 a validé, sur proposition de RRM d’Action contre la Faim, l’achat des madriers afin de faciliter l’assistance aux retournés par la réhabilitation provisoire des platelages sur les trois ponts situés sur l’axe Bouca-Bozakon. A cet effet, le service logistique d’Action contre la Faim s’emploie à examiner l’état des trois ponts en vue de réaliser cette réhabilitation. Parallèlement, les fournisseurs des camions à traction munis de kits de désembourbement sont en train d’être sollicités pour le transport des kits AME sur l’axe Bossangoa-Bouca-Bozakon.

En somme, le tronçon routier Bossangoa-Bouca demeure praticable pour des équipes d’urgence pourvu qu’elles utilisent des Jeep 4X4 et des matériels de désembourbement adéquats.

Malgré cet accès par les équipes RRM d’Action Contre la Faim, la réhabilitation de cet axe routier demeure nécessaire pour faciliter l’accès humanitaire dans la zone de Bouca.