CAR

République centrafricaine (RCA) : Rapport de suivi des déplacements - Septembre 2021

Format
Assessment
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

RESUME EXECUTIF

Ce rapport fournit un aperçu de la situation de déplacement et des besoins humanitaires multisectoriels dans les localités accueillant les populations mobiles en République centrafricaine (RCA), ayant effectué soit des mouvements de déplacement forcés, soit des mouvements de retour vers leurs zones de provenance. L’évaluation a été réalisée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) entre le 10 août et le 30 septembre 2021 dans 1 854 localités d’accueil des populations déplacées internes (PDI) et / ou retournées et 47 sites d’accueil des PDI. Les données ont été collectées auprès d’informateurs clés incluant des représentants de déplacés, chefs de communautés, gestionnaires de sites, membres d’associations.

L’évaluation a couvert la ville de Bangui et 9 préfectures sur 16 : Bamingui-Bangoran, Haute-Kotto, Haut-Mbomou,
Mbomou, Nana-Gribizi, Nana-Mambéré, Ombella-Mpoko, Ouaka et Ouham-Pende.

Déplacements

Lors de ce treizième round de suivi des déplacements, la DTM a répertorié 1 798 001 individus mobiles en fin septembre 2021, incluant 393 854 PDI (81 219 ménages) et 1 404 147 personnes retournées dont 1 )070 749 retournés internes (215 602 ménages et 333 398 retournés de l’étranger (67 313 ménages). Parmi les ménages PDI répertoriés, 66 pour cent vivent au sein des communautés d’accueil, 31 pour cent sur des sites officiels et 3 pour cent sur des sites non officiels .

L’estimation des PDI indique une hausse de 2 pour cent en septembre 2021 (environ 9 055 PDI en plus) par rapport au round 12 conduit entre avril et juin 2021 . Cette hausse a été plus significative dans les préfectures d’Ombella Mpoko (+104%), Nana-Mambéré (+40%) et Ouham Pendé (+33%). Parallèlement, le nombre de retournés internes a augmenté de 9 pour cent et le nombre de retours de l’étranger de 5 pour cent par rapport au round 12. L’augmentation des retours internes a été particulièrement remarquable dans la préfecture de Haute-Kotto (+66%) tandis que la hausse des retours de l’étranger a été plus importante dans la préfecture de Bamingui Bangoran (+67%).