République centrafricaine (RCA): Mise à jour de la réponse humanitaire à Birao, préfecture de la Vakaga (Du 21 septembre au 1er octobre 2019)

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 01 Oct 2019

Contexte

Suite aux affrontements dans la première quinzaine du mois de septembre, la situation est relativement calme à Birao, malgré des tensions communautaires. Le marché a rouvert le 30 septembre avec une fréquentation et disponibilité de biens réduites. 36 éléments des Forces Armées centrafricaines (FACA) et 20 éléments des Forces de Sécurité Intérieur (FSI) sont déployés à Birao depuis le 1er octobre et ce déploiement se poursuit.

La pluie diluvienne des 23 et 28 septembre a aggravé les besoins humanitaires pour les milliers de personnes déplacées en sites. Au 30 septembre, environ 25 000 personnes sont déplacées à Birao et ses alentours, dont 15 985 ont été enregistrées. De ce chiffre global, les partenaires humanitaires estiment également qu’environ 8 400 personnes déplacées internes (PDI) sont dans quatre zones hors ville, et ne sont pas encore accessibles à cause du mauvais état des routes.

Des disputes intercommunautaires ont été signalées sur le site de la MINUSCA. Afin de pallier ce problème, les acteurs humanitaires ont créé des comités de protection sur les sites.
Le 28 septembre, une mission pilotée par la Coordonnatrice humanitaire en RCA, avec la ministre de l’Action humanitaire et de la Réconciliation Nationale, le ministre de la Santé et de la Population, et des membres de l’Equipe Humanitaire Pays s’est rendue à Birao. L’objectif de la mission a été d’évaluer le progrès et les besoins additionnels de la réponse humanitaire en cours.

Réponse humanitaire

Les acteurs humanitaires poursuivent l’assistance auprès de PDI à Birao sur les sites MINUSCA et Aérodrome pour 16 000 PDI. Cinq autres lieux de regroupement de PDI nécessitent évaluation et assistance, notamment Toumou et Kondjelé qui demeurent inaccessibles aux humanitaires à cause de l’état de la route, et où il pourrait y avoir environ 7 500 PDI. Selon différentes sources, les 3 000 PDI qui se trouvaient à Toumou seraient retournées chez elles.

Le site de la MINUSCA reste très congestionné. Un nouvel espace au nord de l’actuel site a été identifié mais nécessite un aménagement.

Le site de l’aérodrome a été inondé suite aux pluies diluviennes des 23 et 28 septembre. Des dispositions ont été prises afin d’améliorer l’espace où se trouve le réservoir pour la distribution d’eau et un lieu alternatif a été identifié pour le site.

Après trois semaines d’intervention d’urgence, ACTED RRM a fait la passation à Triangle Génération Humanitaire (TGH) pour les activités en eau, hygiène et assainissement (EHA) et à INTERSOS pour le CCCM.

A ce jour, 79 agents humanitaires ont été déployés depuis Bangui vers Birao. 12 organisations humanitaires sont présentes actuellement à Birao : ASA, CRCA, IMC, INTERSOS, OCHA, ODESCA, TGH, UNHCR, OMS, PAM, War Child et NDA.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.