République Centrafricaine (RCA) Concept des Opérations, Décembre 2017

Report
from Logistics Cluster
Published on 19 Dec 2017 View Original

Contexte humanitaire

En décembre 2013, la République centrafricaine a connu une des crises les plus graves de son histoire avec un impact sévère sur la situation humanitaire et les capacités du pays. Trois ans plus tard, la tenue d’élections législatives et présidentielles et la mise en place d’institutions démocratiques nationales a suscité de grands espoirs, laissant entrevoir une sortie de crise et un retour de la paix dans le pays.

Cependant, la récente recrudescence de la violence dans plusieurs localités du pays (Est, Sud et Ouest) a rappelé la problématique pluridimensionnelle des défis auxquels la République centrafricaine doit faire face pour résoudre la crise qui la traverse.

Ce contexte particulièrement complexe a conduit à une réflexion profonde sur les priorités de la stratégie humanitaire sur le moyen et long terme. En effet, du fait de la faible présence de l’Etat dans certaines parties du territoire, l’accès aux services sociaux de base continue d’être assuré en grande partie par les acteurs humanitaires.

Ainsi, près de la moitié de la population centrafricaine dépend de l’aide humanitaire pour vivre : plus de 2,2 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire en matière de sécurité alimentaire, d’accès à l’eau potable et aux structures d’hygiène ou encore pour l’éducation.

Dans ce contexte critique et ancré, la réponse humanitaire reste encore largement sous financée. Le Plan de Réponse Humanitaire présenté par les Nations Unies et les organisations partenaires pour l’année 2017 qui vise à apporter une assistance humanitaire d’urgence aux 1,6 million de personnes les plus vulnérables dans le pays, évalué à 399, 5 millions de dollars n’est, à ce jour, financé qu’à hauteur de 16%