CAR

République centrafricaine: Rapport sur l’accès humanitaire (Du 16 au 30 septembre 2020)

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

La période considérée a été marquée par :

• Perturbations des activités humanitaires dans l’ouest : Koui, axe Paoua-Bozoum et Bouar-Bocaranga

• Enlèvement et séquestration temporaire d’un personnel humanitaire à Mbrès et agression d’un autre à Zémio

• Mission humanitaire de reconnaissance aérienne au nord de Ndélé

• Situation tendue dans la Vakaga

• Tronçon Sibut-Grimari-Bambari reclassé orange

• Barrières illégales dans la sous-préfecture de Zémio

Zone ouest

Préfecture de la Nana-Mambéré et de l’Ouham Pende

• Le 27 septembre, à la suite de l’enlèvement d’un auxiliaire de gendarmerie par des éléments d’un groupe armé à Taley, à 75 km au sud de Paoua, sur l’axe Paoua – Bozoum, UNDSS a temporairement suspendu tous les mouvements sur ledit axe pour 48 heures. • La force n’est pas en mesure d’organiser des patrouilles sur l’axe Paoua-Bozoum à cause de la détérioration avancée des ponts à Taley et Lia. • La restriction des mouvements vers la zone de Koui pour des raisons sécuritaires reste toujours en vigueur. Mouvements d’éléments armés ont été rapportés sur l’axe Bouar-Bocaranga et à Boguila. Les partenaires humanitaires ont été recommandés de suspendre temporairement leurs activités dans ces zones. • La nuit du 18 septembre, à Koui, la base d’une ONGN a été victime d’un cambriolage par des hommes armés. Plusieurs objets et matériels de valeur ont été emportés. L’organisation ciblée est une des trois ONG qui sont encore physiquement présentes à Koui.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.