CAR + 1 more

République centrafricaine : Rapport d'intervention NFI/WASH Mbangui-Ngoro Commune de Bangassou, sous-préfecture de Bangassou, préfecture du Mbomou (du 10 au 27 mars 2021) (ACTED/16.04.2021)

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. Introduction

Pendant la période électorale du 27 décembre 2020, les tensions ont fortement augmenté dans la préfecture du Mbomou, suite à la mobilisation d’éléments armés (GSAU/GSAF/CPC) sur les 3 axes autour de Bangassou (Bangassou-Zemio, Bangassou-Bakouma et Bangassou- Pombolo). L’objectif de ces éléments armés était de prendre contrôle de Bangassou dans un potentiel objectif d’avoir un contrôle total de la zone Sud-Est de Bambari jusqu’à Mboki. Face à ce contexte, la population de Bangassou était dans un état de panique généralisée. En effet, la ville de Bangassou semblait être encerclée par les rebelles.

A partir de 18 Décembre 2020, plusieurs centaines de personnes, habitants de Bangassou, ont commencé à fuir la ville, la majorité vers Ndu (RDC). Una partie de la population de la zone s’est également déplacée vers le site de Cessacoba.
Un nombre important de personnes s’est déplacé vers les groupements Nzackou-Bengba et Mbangui-Ngoro pour s’y réfugier. La majorité des ménages déplacés au niveau de ces deux groupements sont originaires de 3 arrondissements de Bangassou (notamment les quartiers de Bangui-ville, Maliko et Tokoyo). Les ménages déplacés sur le site de Siwa (groupement Nzackou-Bengba) sont principalement originaires des localités de Lougoungba, Zidro, Dingandigui, Raison, Ngamana, Bondo, Ngoupalo (localités sur l’axe sécondaire Niakari- Lougoungba).

Finalement, le 03 Janvier 2021, l’attaque de Bangassou par la CPC a fait augmenter les déplacements vers ces différentes localités.

Les principales zones d’accueil, accessibles à ces ménages affectés et dans le respect du mandat du RRM (uniquement RCA), étaient :

o Le groupement Nzackou-Bengba composé de 9 villages à savoir : Ngbondo, Massaoua, Massaoua, Police, Nvoumé, Guinatimo NzakouSiwa, Gatanga, Kpokolo et Siwa

o Le groupement Mbangui-Ngoro avec 2 villages : Demba-Sayo et Mbangui-Ngoro o L’île Limbongo sur la rivière Mbomou o Cessacoba : les déplacés de cette localité ont reçu une réponse d’urgence en kits NFI/Abris de l’OIM, en SECAL par le PAM et en WASH par OXFAM. Une réponse RRM dans cette zone n’était donc pas pertinente.

Une partie des populations affectées par les affrontements entre les forces gouvernementales et les éléments CPC a pu trouver refuge en RDC voisine notamment dans les localités frontalières de la province de Bas Uélé : Ndu, Yabongo.