République Centrafricaine : Région : Zone Est - Bambari Rapport hebdomadaire de la situation no 33 (29 Juillet 2018)

FAITS ESSENTIELS

  • Panique généralisée dans la ville de Bakala suite à l’arrivée d’un convoi d’hommes armés

  • Affrontements entre groupes armés à Lioto, et déplacements conséquents des populations.

CONTEXTES SECURITAIRE ET HUMANITAIRE

Préfecture de la Haute Kotto.

  • Persistance d’actes de banditisme et de criminalité dans la ville de Bria, S/P Bria Le 25 Juillet, les éléments d’un groupe armé ont spolié certaines personnes de leurs biens et braqué un staff humanitaire, en marge de leur intervention pour empêcher les éléments d’un autre groupe armé de braquer et piller un camion commercial non loin du site de PK3 dans la ville de Bria. Une moto et d’autres biens ont été emportés.

Préfecture de la Ouaka.

  • Affrontements et tensions entre les éléments groupes armés à Lioto, Sous-Préfecture de Kouango Déclenchés le 20 juillet, les accrochages entre les éléments de deux groupes armés se sont estompés le 25 juillet. Limitation d’accès aux humanitaires, mouvements préventifs de la population de Lioto, Bangao, Bombala, Tomba, Zouhougou, etc. sont les implications immédiates de ces heurts successifs. Pour étouffer ces tensions, les autorités locales à Kouango ont organisé une rencontre avec toutes les sensibilités communautaires afin de contribuer à l’apaisement de la situation.

  • Panique généralisée dans la ville de Bakala suite à l’arrivée d’un convoi d’un groupe armé, S/P de Bakala. L’arrivée, le 27 juillet 2018, d’un convoi des éléments d’un groupe armé à Bakala a créé de la panique au sein de la population, causant une fuite massive et spontanée des habitants de la localité. Selon certaines sources locales, certaines personnes se seraient retranchées dans la brousse tandis que d’autres se seraient dirigées sur l’axe Bakala-Grimari. Le convoi d’hommes armés serait en transit à Balaka, en route pour Mbres et Kaga-Bandoro dans le cadre des activités de sensibilisation à la paix. Ceci n’a cependant pas empêché de causer la suspension temporaire des activités humanitaires dans la localité de Bakala.

  • Braquage d’une base d’une organisation humanitaire par des hommes armés à Bambari, S/P Bambari Le 27 juillet, la base d’une ONG nationale à Bambari a été visitée par une dizaine d’éléments armés qui ont réussi à maitriser les vigils et accéder aux locaux de l’ONG. Plusieurs équipements de travail ont été emportés. Aucune perte en vie humaine n’a été déplorée. Depuis l’éclatement des violences entre groupes armés à Bambari entre le 14 Mai et le 10 Juillet, une dizaine d’ONG a été affectée par ce type d’actes criminels.

Préfecture de Mbomou

  • Libération de deux enfants kidnappés par la LRA par un groupe de chasseurs à Rafaï, S/P de Rafaï Aux prises avec les éléments de la LRA dans la brousse, un groupe de chasseurs est parvenu à libérer cette semaine deux enfants âgés de 12 et 13 ans, kidnappés un peu plus tôt à Nzacko et dans une localité périphérique de Bria.

Ces derniers sont déjà entrés en contact avec leurs parents qui se trouvent à Bria. Le processus de leur réunification est en cours.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.