CAR + 1 more

République Centrafricaine : Région : Zone Est - Bambari Rapport hebdomadaire de la situation no 30 (15 Juillet 2018)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

FAITS ESSENTIELS

  • Organisation d’une marche pacifique par la société civile à Bria suite à la suspension des activités de MSF-F

  • Vers une amélioration progressive du contexte sécuritaire dans la ville de Bangassou.

CONTEXTES SECURITAIRE ET HUMANITAIRE

Préfecture de la Haute Kotto

  • Organisation d’une marche pacifique par la société civile à Bria suite à la suspension des activités de MSF-F, Sous-Préfecture de Bria L’incident sécuritaire connu par MSF-F le 5 juillet, conduisant à la suspension de ses activités, n’a pas rencontré l’unanimité des opinions des différents acteurs dans la ville de Bria. C’est ainsi que la société civile s’est engagée dans une marche pacifique organisée le 10 juillet afin de dénoncer les violences perpétrées contre les humanitaires et de soutenir le retour de MSF-F afin de reprendre ses activités habituelles. Déjà, quelques lacunes commencent à transparaitre dans les mécanismes de réponse. Dans le cadre de la santé, l’on note un déficit en ressources humaines tandis que le secteur WASH a vu ses performances diminuées. En moyenne actuelle, 9L d’eau/jour/personne a été distribuée cette semaine contrairement à 12L d’eau/personne/jour précédemment. Cette situation problématique oblige parfois certains déplacés à se procurer de l’eau non traitée de la rivière située à côté du site de Pk 3. Des actions sont en cours par Oxfam pour renforcer sa capacité de water-trucking en vue de combler ce gap.

  • Eclosion d’une escarmouche entre les éléments de FPRC et Anti-Balaka dans la ville de Bria, Sous-Préfecture de Bria Le 11 juillet, 2 personnes sur une moto empruntant l’axe parallèle Bria-Ippy sont tombées dans une embuscade des hommes armés. En guise de représailles, les hommes armés contrôlant la ville se sont déployés dans la zone de l’incident engageant des échanges des tirs contre les groupes armés rivaux. L’intervention de la MINUSCA a pu stopper ces combats. Quelques temps après, ceux de la ville ont fait des tirs sporadiques dans la ville pour exprimer leur colère sans faire des victimes. Toutefois, un véhicule de la MINUSCA a subi des tirs de la part des individus armés non identifiés non loin de l’hôpital régional de Bria. Aucun dégât corporel n’a été rapporté à l’exception du véhicule qui été endommagé. Cet incident a feu des incidences sur le cours des activités socioéconomiques et la libre circulation entre PK03 et la ville de Bria.

Préfecture de la Ouaka

  • 3 personnes tuées à Ngakobo suite à une tentative de vols de bétails, Sous-Préfecture de Kouango Suite à une tentative de vol de bétail à Ngakobo, village situé à 60 km au sud-est de la ville de Bambari, 3 personnes dont un leader d’un groupe armé de la zone, ont trouvé la mort. Cet incident a engendré une méfiance entre les différentes communautés. Des initiatives locales sont enclenchées pour comprendre les logiques de cette violence susceptible de fébriliser les relations intercommunautaires.

Préfecture de Mbomou

  • Vers une reprise progressive des activités socioéconomiques dans la ville de Bangassou, Sous-Préfecture de Bangassou Depuis l’arrivée des FACA à Bangassou, les sources locales indiquent que la ville reprend progressivement son rythme d’antan avec la réouverture du marché central le 09 juillet. Certains commerçants y exposent leurs articles, tandis que d’autres sont en train de refaire les portes de leurs boutiques. Par ailleurs, vers Tokoyo quartier peuplé beaucoup plus par les musulmans, les activités commerciales ont repris. Certains centrafricains qui ont trouvé refuge au Congo Démocratique commencent à retourner dans la ville de Bangassou. D’autres par contre hésitent de retourner à cause de leurs maisons qui ont été complètement détruites. Les déplacés musulmans, les femmes et certains hommes du site de petit séminaire font librement leurs courses au niveau du marché central et des go and see dans leurs quartiers pour voir les décombres de leurs maisons.
UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.