CAR + 1 more

République Centrafricaine : Région : Zone Est - Bambari Rapport hebdomadaire de la situation no 29 (8 Juillet 2018)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

FAITS ESSENTIELS

  • Vers la considération du 10ème site dans la ville de Bambari,
    Sous-Préfecture de Bria ;

  • Suspension des activités de MSF-F suite au braquage de sa Base à Bria par les hommes armés non identifiés, Souspréfecture de Bria ;

  • Gaps d’environ 14920 enfants à vacciner dans la Souspréfecture de Zémio.

CONTEXTES SECURITAIRE ET HUMANITAIRE

Préfecture de la Haute Kotto

- Suspension des activités de MSF-F suite au braquage de sa Base à Bria par les hommes armés non identifiés, Sous-Préfecture de Bria.

Suite au braquage perpétré sur la Base de MSF-F par des hommes armés non identifiés dans la nuit du 04 au 5 juillet, cette organisation a décidé de suspendre ses activités de Santé et WASH à Bria. En suspendant ses activités, cette organisation a laissé un stock de médicaments pour deux semaines à un service minimum établi seulement au niveau de la pédiatrie. Ce stock a été renforcé par les donations en médicaments faites par l’OMS le 07 juillet. Par ailleurs, il convient de souligner qu’au total, 07 épisodes de braquage visant directement les humanitaires ont été enregistrés au courant du mois de juin et juillet 2018. Ces incidents soulignent bien le contexte délétère dans lequel interviennent les acteurs humanitaires et la nécessité de renforcer les actions de sécurisation de ces derniers pour l’accomplissement de leurs mandats.

- Multiplicité des actes de criminalités sur le site des déplacés du Pk 3 dans la ville de Bria, Sous-préfecture de Bria

Sur le site de Pk 3, la présence d’un chantier minier situé à proximité de la base de la MINUSCA devient une source de tension entre les hommes armés. Suite à ces tensions, deux corps ont été découverts le 03 juillet par la MINUSCA/UNPOL. En marge de ces incidents, les hommes armés se livreraient aux actes d’intimidations, d’arrestations arbitraires, assassinats etc. sur les déplacés du site de Pk3. Un homme a été poignardé par les hommes armés le 30 juin sur le site de Pk 3 et a succombé de ses blessures le 3 juillet à l’hôpital régional de Bria.
L’auteur de cet acte a été arrêté par les hommes armés de Bornou. Des hommes armés en colère contre la MINUSCA ont dépossédé une collègue du PAM de sa radio VHF avant d’être restituée le 1er juillet.

Préfecture de la Basse Kotto

- Psychose généralisée dans la ville d’Alindao suite à la détonation d’armes, Sous-Préfecture d’Alindao

Le 6 Juillet, des bruits comparables à l’explosion des grenades et des armes lourdes ont été entendus dans la ville de Alindao plus précisément à proximité du site de l’Eglise Catholique. Le bilan fait un mort et 3 blessés. Pas de précisions quant au phénomène déclencheur de cet incident. Toutefois, avant que le calme ne revienne dans la ville, les implications immédiates de ce nouvel épisode sont la psychose généralisée et la rupture de la circulation entre le centre-ville et le site.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.