CAR

République Centrafricaine : Région : Zone Est - Bambari Rapport hebdomadaire de la situation no 27 (24 Juin 2018)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport a été produit par OCHA en collaboration avec les partenaires humanitaires. Il a été publié par le Sousbureau OCHA Bambari et couvre la période du 18 au 24 juin. Sur le plan géographique, il couvre les préfectures de la Ouaka, Basse Kotto, Haute Kotto, Mbomou, Haut-Mbomou et Vakaga.

FAITS ESSENTIELS

  • Départ de Bambari et arrivée à Bangassou des FACA ;

  • Reprise progressive des activités humanitaires à Bambari et sur certains axes après quelques jours de ralentissement ou de gel ;

  • Résurgence des affrontements entre Groupes Armés (GA) sur l’axe Bria – Irabanda.

CONTEXTES SECURITAIRE ET HUMANITAIRE

Préfecture de la Haute Kotto

  • Des violents rapportés entre GA sur l’axe Bria – Irabanda, S/P de Bria Des violents combats ont éclaté entre GA sur l’axe Bria – Irrabanda le 20 et le 21 Juin 2018. Plusieurs dégâts humains et matériels seraient à déplorer entre le PK05 et le PK18 sur cet axe. Une psychose généralisée s’est emparée de la ville de Bria, exacerbée par une tension perceptible entre différentes factions de l’un des GA. La population retournée (une cinquantaine de personnes) ayant regagné la zone autour de l’aérodrome (Ndrou 4, Mandé etc.) s’est de nouveau ré-déplacée vers le site de l’hôpital et dans les environs (aucun chiffre disponible pour l’instant). Il en est de même des retournés installés à la périphérie du quartier Gobolo, proche de l’aérodrome, qui ont fui vers l’intérieur dudit quartier. Dans cette ambiance de tensions et de confusion, la résidence d’une ONGI a une fois de plus été victime d’une tentative (non-aboutie) de braquage dans la nuit du 21 au 22 Juin, après celle de la nuit du 17 au 18 juin 2018 par des hommes armés. Néanmoins, quelques activités (Wash, santé, et sécurité alimentaire) se sont tout de même poursuivies sur le site du PK03 dans la ville de Bria.

  • Interdiction formelle de l’accès humanitaire sur l’axe Bria – Irrabanda par un GA, S/P Bria Après avoir braqué et réquisitionné de force, à Gbama, 29 Km au Sud de Bria, les matériels d’une équipe d’ONGI en mission sur l’axe Bria – Irrabanda le 19 juin 2018, les éléments d’un GA remis une note d’information interdisant formellement l’accès humanitaire sur cet axe jusqu’à nouvel ordre. Entretemps, des violents combats ont éclaté au lendemain de l’incident sur ledit axe entre GA antagonistes.

Préfecture de la Ouaka

  • Incendie/pillage de quelques habitations suite à une agression contre une moto taxi à Bambari, S/P Bambari Le 22 juin, un motocycliste de confession musulmane s’est fait braqué et poignardé par ses deux clients, membres d’un GA qu’ils transportaient. Ces derniers ont aussi emporté la moto. Le motocycliste a succombé peu après à ses blessures à l’hôpital régional de Bambari. Dans la confusion qui a suivi cet incident qui s’est produit au quartier St. Christophe à Bambari, quelques jeunes musulmans surexcités ont pillé des commerces ainsi que quelques maisons privées dans les environs du lieu dudit incident. En représailles, quelques jeunes chrétiens surexcités ont à leur tour poignardé un jeune musulman qui en est décédé peu après. Néanmoins, la tension créée par cet incident a baissé tard le soir de la même journée, mais la situation reste très fragile.

  • Criminalité en croissance dans la ville de Bambari, S/P Bambari Depuis le déclenchement le 14 Mai d’un nouvel épisode de violences à Bambari, des personnes armés (membres ou non des groupes armés) n’hésitent plus à s’afficher avec leurs armes et d’assiéger n’importe lequel des coins de la ville qu’ils choisissent, tuant, braquant et extorquant qui ils veulent. Tard dans la nuit du 20 juin, le directeur de l’école « Michel le Maitre » a été assassiné à son domicile au quartier Clamendji à Bambari par des hommes armés.
    Selon certaines sources, 03 motos et quelques autres biens auraient été emportés par les braqueurs. Un jour plus tot (19 Juin), c’est le bureau régional de la MINUSCA à Bambari qui a été la cible d’une attaque à la grenade qui, heureusement, n’a pas fait de victimes ni de dégâts matériels.

  • Braquage du véhicule d’une ONGI près de Grimari, S/P Grimari Le 21 Juin, Une ONGI a été victime du braquage de son véhicule à 18 Km à l’Ouest de Grimari. L’équipe se rendait à Bakala,78 Km plus au Nord, dans le cadre d’un projet Education avec l’UNICEF. Du cash et des matériels de République Centrafricaine : Région : Zone Est - Bambari Rapport hebdomadaire de la situation no 27 (24 Juin 2018)travail ont été emportés. Cette ONGI, l’unique intervenant dans le secteur de l’Education pour l’instant dans la Ouaka a déjà été victime d’attaque et du pillage total de tous ses biens à Bambari lors des violences du 15 Mai dans la ville.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.