CAR

République Centrafricaine : Mise à jour du suivi à distance - Les ménages pauvres des zones de conflits font toujours face à une insécurité alimentaire en périodes de récoltes, Décembre 2021

Attachments

MESSAGES CLÉS

  • Malgré la mise en place d’un cessez-le-feu unilatéral par les autorités gouvernementales, la situation sécuritaire du pays reste très volatile et imprévisible avec des impacts significatifs sur les moyens d’existence et la sécurité alimentaire des ménages pauvres et très pauvres se trouvant dans les zones durement touchées par les conflits notamment ceux des régions du : Nord-Ouest, du Centre-Sud, du SudEst.

  • La production agricole nationale est faible par rapport à la moyenne des cinq dernières années et de l’année dernière, variable et souffre de l'instabilité de la situation sécuritaire, des déplacements récurrents de populations, des difficultés d'accès aux champs, intrants et outils agricoles, d’appui financier insuffisant ainsi que des irrégularités ou manque de précipitations ainsi que des maladies des cultures.

  • La disponibilité des produits alimentaires et non alimentaires pour les ménages a été affectée par la faible production agricole et la fermeture de certains marchés locaux (les villes de Bria, Kouango et Obo). Les mauvaises conditions des routes, les tracasseries routières récurrentes, les mouvements rebelles et la présence d'engins explosifs dans les zones de production, sur les couloirs commerciaux et sur les routes de transhumance ont gravement limité les flux internes et externes de marchandises et la circulation des personnes.

  • Avec les récentes récoltes, le coût médian du panier minimum d'articles de survie (PMAS) a enregistré une baisse de 5% par rapport au mois de septembre 2021. Cette baisse est principalement due à la baisse des prix du riz local (-25%) et du manioc (-29%), principales composantes du PMAS en RCA. Cependant les prix des denrées alimentaires importes sont toujours en hausse.