République centrafricaine: l'UE débloque 26,5 millions € pour faire face à la crise humanitaire régionale

Commission européenne - Communiqué de presse République centrafricaine: l'UE débloque 26,5 millions € pour faire face à la crise humanitaire régionale Bruxelles, le 18 septembre 2018

La Commission européenne a alloué une aide d'urgence de 26,5 millions € en faveur des familles vulnérables touchées par la crise humanitaire en République centrafricaine et ses retombées dans les pays voisins.

Ces ressources sont mobilisées alors que près de 2,5 millions de personnes, soit la moitié de la population du pays, ont besoin d'aide et que la crise provoque un afflux massif de réfugiés dans les pays voisins.

"L'UE est très investie dans le soutien aux familles vulnérables en République centrafricaine et dans les pays voisins. Notre aide humanitaire va fournir des biens de première nécessité tels que de la nourriture, de l'eau, ainsi qu'un soutien à l'agriculture et des soins. Les opérations d'aide dans le pays sont souvent entravées pour des raisons de sécurité. Il est essentiel que les travailleurs humanitaires puissent apporter de l'aide en toute sécurité; ils ne doivent pas servir de cible." a déclaré M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises.

La Commission européenne soutient également les services aériens humanitaires des NU pour qu'ils apportent de l'aide dans l'ensemble du pays. Depuis 2014, l'Union européenne et ses États membres ont mobilisé plus de 500 millions € pour fournir une aide humanitaire en réaction à la crise régionale qui frappe la République centrafricaine.

Contexte

La crise humanitaire en République centrafricaine a éclaté en 2014, à la suite de violences entre des groupes armés. La situation est aggravée par le fait que le pays affiche le plus faible indice de développement humain au monde (il occupe le 188e rang sur 188 pays) et que ses institutions sont très faibles. À l'heure actuelle, la moitié de la population a besoin d'aide humanitaire. Le nombre total de personnes déplacées à l'intérieur du pays et de réfugiés a fortement augmenté depuis 2017. Un quart de la population (soit 1,2 million de personnes environ) a été déplacé de force, à l'intérieur du pays ou dans les pays voisins.

La crise touche également les pays voisins puisque quelque 573 000 Centrafricains ont trouvé refuge au Cameroun, en République démocratique du Congo et au Tchad, principalement. Leur séjour prolongé dans ces pays pèse sur les populations locales qui les accueillent et qui disposent de ressources déjà limitées. L'UE apporte aussi une aide humanitaire à ces pays, tant aux réfugiés centrafricains qu'aux populations qui les accueillent.