CAR

République centrafricaine : L’actualité humanitaire en bref (du 05 au 11 novembre 2018)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published

Attachments

L’actualité humanitaire en République centrafricaine (RCA) a été marquée par des besoins humanitaires persistants suite aux affrontements entre les groupes armés, suscitant de nouveaux déplacements forcés de population. A Batangafo, à la faveur d’une accalmie relative, une assistance multisectorielle a été déployée. Par ailleurs, environ 216 enfants associés aux forces et aux groupes armés ont bénéficié d'un programme de réinsertion dans la préfecture de l’Ouham Pendé.

Protection de l’enfance Préfecture de l’Ouham-Pendé

216 enfants associés aux forces et aux groupes armés ont bénéficié du 8 juillet au 8 novembre d'un programme de réinsertion financé par l’UNICEF grâce à une subvention du Fonds humanitaire. Les formations pédagogiques étaient axées sur la création d’activités génératrices de revenus.

Assistance en éducation Préfecture de la Nana Mambéré

L’UNICEF a remis à l’inspection d’académie de l’ouest 28 kits scolaires destinés à 1 120 élèves des écoles des localités de Niem, Yelewa et Sabewa. 5 kits récréatifs ont également été fournies à 5 écoles publiques ouvertes et fonctionnelles.

Évaluation des besoins humanitaires Préfecture de la Nana Mambéré

Une mission conjointe effectuée du 5 au 7 novembre à (170 km à l’ouest de Bouar), a signalé la présence de 336 retournés spontanés du Cameroun en situation très critique sur le site de Nassaraho à Yelewa (100 km de Bouar). Ces personnes ont besoin d’une assistance multisectorielle. L’unique pompe du site ne fonctionne pas. Selon les autorités communales, 50 retournés arrivent chaque jour sur le site.

Assistance en Eau, hygiène et assainissement Préfecture de la Ouaka

Une organisation humanitaire a distribué 1 200 jerricanes à 600 ménages à Kouango centre et au village Oumba (29 km de Kouango sur l’axe Kouango-Bianga) pour accroître les capacités de conservation de l’eau des ménages vulnérables. En outre, 5 forages sur 7 ont été réparés à Kouango et les localités périphériques.

Assistance multisectorielle Préfecture de l’Ouham

Depuis le 6 novembre, un calme fragile à Batangafo a permis aux humanitaires de démarrer la distribution de rations alimentaires de 20 jours à 27 435 personnes dont 21 135 affectées par l’incendie du site des 31 octobre et 1er novembre. Des cliniques mobiles apportent des soins médicaux dans les quartiers. L’approvisionnement en eau en faveur des déplacés de l’hôpital se poursuit. Les activités humanitaires ont aussi repris depuis le 8 novembre sur les axes périphériques.

Nouveau déplacement de population Préfecture de la Nana Gribizi

Le 7 novembre 2018, des hommes armés auraient érigé une barrière au village Morobanda, 14 km au sud des Mbrés-centre sur l’axe Bakala, pour contrôler cet axe. Ceci a provoqué le déplacement d’environ 2 895 personnes sur l’axe Mbrés-Bakala.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.