CAR

République centrafricaine: Gestion des cas de protection de l’enfant - Document inter-agence des procédures opérationnelles standardisées

Format
Manual and Guideline
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

OBJECTIFS, COUVERTURE ET PORTEE

Les procédures opérationnelles standards sont un ensemble de directives qui ont comme objectif de guider les actions et assurer le respect de lignes directrices dans les réponses pour les enfants vulnérables et à risque de protection. Ils aident les acteurs de protection de l’enfance à assurer une réponse coordonnée, rapide et en respect des standards de qualité aux besoins des enfants affectés par le conflit, victimes de violation de droits ou vulnérable. Les Procédures Opérationnelles Standards facilitent aussi une mise en œuvre harmonieuse et complémentaire des interventions entre les services et organisations de protection de l’enfant en décrivant les rôles et les responsabilités entre acteurs dans la gestion de cas des enfants ayant besoin de protection.

Les éléments ci-dessous décrivent les procédures de travail avec les enfants à risques de protection et les autres enfants vulnérables. Les procédures comprennent l'identification et l’enregistrement, l'évaluation et la documentation, le plan de prise en charge, l’exécution du plan de prise en charge par la fourniture de soins temporaires (y compris l'assistance matérielle, le traitement médical et le soutien psychosocial), la prévention de la séparation, le transfert des cas vers d'autres agences / systèmes de référence, la recherche familiale, la réunification et le suivi des enfants avant et après la réunification, la revue de cas ( et si besoin, la mise en place des actions correctives), la fermeture des cas.

Les objectifs spécifiques de ces Procédures Opérationnelles Standards sont les suivants :

Soutenir la coopération et la complémentarité inter agences dans le travail en protection de l’enfant entre les structures gouvernementales, les ONG internationales, les ONG nationales et le personnel de prise en charge transitoires en promouvant en définissant clairement les rôles et les responsabilités entre acteurs dans le processus de prise en charge en matière de la gestion des cas de protection : (i) Identification, ( ii) Enregistrement, (iii) Documentation / vérification, (iv) prise en charge transitoire (soins temporaires, à base familiale), (v) recherche de la famille, (vi) suivi des cas transfrontaliers, (vii) rapatriement / réunification, (viii) référencement, (ix) suivi et surveillance, (x) partage d'informations et retour d'information vers l'agence de référence, et (xi) dispositifs de prise en charge alternative pour les cas où le regroupement avec les principaux tuteurs n'est pas possible dans le court et moyen terme.
Promulguer un accord inter-agence pour la République Centrafricaine, sous la direction du Sous-Cluster Protection de l’Enfant et du Groupe de travail sur la gestion des cas sur les procédures de travail avec les enfants a risque de protection et d'autres groupes vulnérables, notamment en matière de protection des données et de partage d’information.
Veiller à ce que les principes convenus au niveau international soient clairement utilisés sur la base des Principes directeurs inter-agences relatifs aux enfants non accompagnés et séparés.
Fournir un cadre de responsabilité collective pour tous les acteurs engagés dans la gestion de la protection de l'enfance auquel ils s'alignent et s'engagent à les respecter.

Ces Procédures Opérationnelles Standards couvrent toutes les actions des professionnels de protection de l’enfant dans la prise en charge des enfants. Même si différentes actions peuvent cibler différentes catégories d’enfants, les principes directeurs, processus, standards de prise en charge et outils ne changent pas. Tous les professionnels de protection de l’enfant intervenant dans la gestion de cas ont la responsabilité d’assurer que leurs interventions dans le processus de prise en charge des enfants ayant besoin de protection suivent les directives édictées par ces POS.

Ces Procédures Opérationnelles Standards sont d’une portée nationale et d’application pour tous les enfants à besoin de protection ou à risque sur le territoire centrafricain selon les critères de vulnérabilités agrées. Elles s’appliquent également pour des cas de protection de l’enfant nécessitant des interventions transfrontalières comme les enfants réfugiés, les enfants migrants et les enfants rapatriés dans les limites du territoire centrafricain.

Ces Procédures Opérationnelles Standards ont été développées à partir de la mouture préparée par Plan International qui ont été adaptés au contexte de la RCA avec l’appui technique de L’UNICEF à l’ensemble des organisations membres du sous cluster protection de l’enfant sous la coordination du Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’enfant en Centrafrique. Elles sont également inspirées des directives Inter Agences de la gestion de cas et la protection, outils inter agences adoptés du niveau global en matière de gestion de cas de protection de l’enfant ainsi que les Standards Minimum pour la protection de l’enfant dans l’action humanitaire.