République centrafricaine : Bulletin du cluster santé, Conflits armés et intercommunautaires, catastrophe naturelle (juillet – novembre 2019)

Report
from World Health Organization, Health Cluster
Published on 30 Nov 2019 View Original

FAITS SAILLANTS

  • La situation humanitaire reste préoccupante à Zémio, Djéma, Mingala, Yalinga et Birao en raison suite au déplacement ou retour des populations. La Commission Mouvements de Population (CMP) a indiqué avoir enregistré une hausse de 3% du nombre de PDI entre août et septembre 2019 passant de 583.058 à 600.136.

  • Déplacements internes de près de 100.000 personnes à Bangui, Bimbo et autres districts sanitaires situés le long du fleuve Oubangui suite aux pluies diluviennes d’octobre et novembre 2019. Des besoins multisectoriels ont été identifiés.

  • Le cluster santé reste préoccupé par la persistance des attaques contre le système de santé : près de 2 attaques documentés chaque mois. Les personnels de santé sont fréquemment pris pour cible, notamment à Batangafo où les activités sanitaires des partenaires ont été temporairement réduites suite à ces attaques.

  • Flambée de cas d’ulcères cutanés dans la sous-préfecture de Djéma : 143 cas sans décès enregistrés entre les semaines 40 et 47 dont 62,2% chez les enfants d’âge scolaire.
    Le cluster santé a bénéficié d’un montant de 1.8 million USD dans le cadre de la 2ème allocation des fonds Humanitaires pour renforcer la réponse aux besoins en santé dans 12 sous-préfectures très affectées par les conflits dans le pays.

  • Depuis mai dernier, l’OMS et les partenaires donnent l’appui au Ministère de la santé pour la riposte à l’épidémie de Poliomyélite à Poliovirus circulants de souche vaccinale de type 2 (cVDPV2).
    Flambée de rougeole dans 7 districts sanitaires sur 35 que compte le pays. Une campagne de vaccination contre la rougeole des enfants de 6 à 59 mois est en cours.