CAR

République centrafricaine : Aperçu des incidents ayant touché les travailleurs humanitaires (janvier - mai 2021)

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

CONTEXTE

La République centrafricaine demeure l’un endroits les plus dangereux pour le personnel humanitaire avec 229 incidents affectant les travailleurs humanitaires pendant les cinq premiers mois de 2021 comparés aux 154 incidents durant la même période en 2020. La population civile continue de payer le prix des tensions et des violences qui se poursuivent dans plusieurs parties du pays.
Pour le mois de mai, le nombre d’incidents a baissé (27 incidents contre 34 en avril et 53 en mars).
Cependant l’insécurité continue de freiner l’accès humanitaire dans plusieurs préfectures comme celles de Nana-Mambéré, Ouham-Pendé, Basse-Kotto et Ouaka. Les préfectures de la Haute-Kotto (6 incidents), de Bangui (4 incidents) et de Mbomou (4 incidents) sont les plus touchées ce mois-ci.
Les vols, braquages, pillages, menaces et agressions représentent près de 60% des incidents, soit 16 sur 27. Les interférences et restrictions représentent les autres 40% des incidents. Deux véhicules humanitaires ont été volé en mai à Ndélé et Bangui alors que quatre structures sanitaires ont été victimes d’actes de vol ou pillage.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.