République centrafricaine : Réunion gouvernement - rebelles au Gabon pour fixer les étapes du processus de paix

Report
from Missionary International Service News Agency
Published on 20 Nov 2008 View Original
La troisième réunion du Comité chargé de superviser les développements de l'accord global de paix inter-centrafricain conclu le 21 juin dernier s'est ouverte mercredi à Libreville, au Gabon, en la présence du ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui. La réunion, qui se tiendra à huis clos jusqu'à jeudi soir, voit la participation du ministre centrafricain du Dialogue, Cyriaque Gonda, et des représentants des deux principaux groupes rebelles actifs dans le pays, l'Armée populaire pour la restauration de la démocratie (Aprd) et l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (Ufdr), de même que des délégués de l'Union européenne, de l'Onu, de la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (Micopax) et de l'Organisation internationale de la Francophonie (Oif) assistent à la rencontre. Les participants affronteront deux sujets : la question du désarmement, de la démobilisation et de la réinsertion des anciens combattants ainsi que le calendrier des prochaines rencontres qui devront se tenir en Centrafrique. Il y a quelques semaines, le président centrafricain François Bozizé a approuvé une loi d'amnistie pour les membres des groupes rebelles dans le cadre de l'accord de paix signé en juin. Des sources locales de la MISNA avaient en outre indiqué que les conditions de sécurité dans le pays s'étaient nettement améliorées au cours des derniers mois en dépit d'affrontements ponctuels entre l'armée et les rebelles dans des zones périphériques du pays.