CAR

République centrafricaine : l'ONU condamne l'enlèvement de deux travailleurs humanitaires

Source
Posted
Originally published
L'ONU a « fermement condamné » la capture de deux membres du personnel humanitaire de la santé dans le nord ouest de la République centrafricaine, demandant leur libération immédiate, a affirmé la porte-parole du Secrétaire général.

« L'ONU est très préoccupée par la récente dégradation de la situation sécuritaire dans le nord-ouest du pays, qui menace l'action des organismes humanitaires », a-t-elle ajouté.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), la crise a empiré, alors que l'on assiste à plus de déplacements de populations que jamais.

OCHA souligne toutefois que 18 organisations non gouvernementales (ONG) sont aujourd'hui actives dans le pays, alors qu'elles n'étaient que 6 en novembre 2006.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a récemment lancé une alerte aux donateurs afin de pouvoir intensifier ses opérations pour pouvoir répondre aux besoins de 230.000 personnes dans le pays (dépêche du 17.04.2007).

Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a quant à lui annoncé aujourd'hui sa décision d'ouvrir une enquête sur les exactions commises en République centrafricaine entre 2002 et 2003 et prévenu contre la dégradation actuelle de la situation.